Flash :

Corée du Sud : 209 écoles fermées par peur du virus MERS Le Sénat américain adopte réforme majeure des moyen de surveillance de la NSA Il est nécessaire d'organiser un référendum sur l'adhésion à la Zone euro Le gouvernement britannique exhorte les entreprises à mieux se protéger contre le nombre croissant de cyberattaques 28 paramilitaires tués dans des attentats à la voiture piégée à Baïji, en Irak Banques privées chinoises : quoi de neuf ? Cinéma : le Chinois Wanda rachète la chaîne australienne Hoyts La question étonnante d'un ado sorti du coma Changement climatique, sécurité alimentaire et agro-écologie : des défis aux solutions Changement climatique, sécurité alimentaire et agro-écologie : des défis aux solutions Polynésie française : collaborations avec les partenaires chinois Li Na a donné naissance à une petite fille Les Etats-Unis autorisent enfin les exportations de pommes chinoises Sites de rencontres : plus de Français à la recherche d’une relation sans lendemain Facebook : ouverture d'un labo à Paris sur l'intelligence artificielle Les rues de Chongqing hantées Un mini-monde des gratte-ciel emblématiques de Shanghai RDC : Joseph Kabila échange avec l'Archevêque de Kinshasa et les chefs coutumiers La Côte d'Ivoire et le Maroc signent six accords de coopération Burundi: reprise des manifestations contre le 3e mandat de Nkurunziza avec des scènes de violence

Français>>Afrique

Un kamikaze fait six morts dans le nord-est du Nigéria

( )

30.05.2015 13h56

La police de l'Etat de Borno, région troublée du nord-est du Nigéria, a confirmé vendredi la mort de six personnes suite à l'attaque suicide à la bombe d'un kamikaze lors d'un mariage dans la ville de Tashan Alade.

Le chef de la police d'Etat, Aderemi Opadokun, a aussi indiqué qu'une trentaine de personnes avaient été blessées dans l'attaque.

M. Opadokun a fait savoir que la police avait débuté une enquête sur cette affaire.

Le chef de la police a aussi confié à Xinhua qu'il n'y avait eu aucun incident lors de l'investiture du gouverneur de l'Etat, Kashim Shettima, pour son second mandat à Maiduguri, chef-lieu de l'Etat de Borno.

Maiduguri a été l'épicentre des conflits contre Boko Haram. C'est dans cet Etat que 200 écolières Chibok avaient été enlevées et n'ont toujours pas été libérées. Maiduguri est aussi depuis de nombreuses années sujette à des attaques et des attentats suicides.

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sondage