Dernière mise à jour à 08h56 le 17/04

Page d'accueil>>Economie

Les entreprises d'Etat administrées par le gouvernement central vont soutenir la Nouvelle Zone de Xiongan

Xinhua | 17.04.2017 08h48

Des entreprises d'Etat chinoises administrées par les autorités centrales ont affirmé leur soutien à la Nouvelle Zone de Xiongan dans la province chinoise du Hebei (nord), en déployant des efforts pour participer à sa construction.

Les géants des télécommunications China Unicom, China Mobile et China Telecom ont annoncé qu'ils offriraient des services de télécommunications avancés à la région, avec des modèles innovants, tels que l'informatique en nuage, le big data et le commerce électronique.

China Mobile et China Telecom feront en sorte que la Zone de Xiongan soit couverte par les réseaux 5G.

Wang Yupu, président du géant pétrolier Sinopec, a indiqué que l'entreprise augmenterait les investissements dans l'énergie géothermique au Hebei. La China National Petroleum Corp. (CNPC) s'engage à mettre l'accent sur le commerce du gaz naturel dans la région.

La China National Offshore Oil Corp. (CNOOC) a participé également à l'élan de soutien, en promettant une offre abondante d'énergie propre dans la région.

Les autres entreprises d'Etat, dont la China Guodian Corp., et China Huaneng Group, ont aussi projeté de faire des contributions à la construction de la nouvelle zone.

Le plan de la Nouvelle Zone de Xiongan a été publié officiellement le 1er avril. La nouvelle zone couvrira les districts de Xiongxian, Rongcheng et Anxin dans la province chinoise du Hebei, avec une couverture de 2.000 kilomètres carrés au final et une population comprise de 2 à 2,5 millions de personnes.

Les dirigeants chinois souhaitent que la nouvelle zone puisse résoudre les graves "maladies urbaines" telles que les embouteillages et la pollution de l'air à Beijing, en réduisant la croissance de la population de la capitale et en déplaçant des fonctions en dehors de Beijing non liées au statut de capitale.

La Commission de contrôle et d'administration des biens publics a annoncé vendredi qu'elle formerait un groupe de travail pour encourager les entreprises d'Etat à planifier les stratégies de développement futur dans la région.

"Les entreprises d'Etat administrées par les autorités centrales sont encouragées à soutenir la construction de la zone dans les secteurs tels que la sécurité énergétique, les infrastructures, l'électricité, les télécommunications, le transport ferroviaire, la protection écologique, les réseaux informatiques et la ville intelligente", indique un communiqué publié par la commission.

La Chine compte actuellement 102 entreprises d'Etat administrées par le gouvernement central. Le plan d'établir la Nouvelle Zone de Xiongan est une décision stratégique majeure qui ouvrira une nouvelle ère de développement.

Selon les plans du président chinois Xi Jinping, la Nouvelle Zone de Xiongan accueillera principalement les fonctions de Beijing non liées à son statut de capitale, y compris certaines institutions administratives et publiques, des sièges d'entreprises, des institutions financières, des institutions éducatives supérieures et des unités du secteur des sciences et des technologies.

(Rédacteurs :Yishuang Liu, Guangqi CUI)
Partez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :