Flash :

Selon l’OTAN, des troupes et du matériel russes seraient entrés en Ukraine Ebola : le nombre des victimes dépasse 5 000 Marion Cotillard sous l'objectif d'un photographe russe Parc zoologique national de Washington Le président du GIEC salue les annonces sino-américaines sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre L'accord Beijing-Washington sur le changement climatique salué, l'Australie sous pression Ban Ki-moon salue les efforts de la Chine et des Etats-Unis en matière de gaz à effet de serre Ban Ki-moon salue les efforts de la Chine et des Etats-Unis en matière de gaz à effet de serre Jack Ma se dit fatigué et pas heureux d’être riche La Chine délivre les premiers visas pour dix ans à des ressortissants américains Le territoire russe de Primorsky salue les investissements chinois Le PM chinois arrive au Myanmar pour les réunions des dirigeants d'Asie de l'est Rencontre à Beijing des responsables chargés des affaires entre les deux rives du détroit de Taiwan Le PM chinois et Barack Obama s'engagent à accélérer les négociations sur un TBI La Chine appelle la Bosnie-Herzégovine à appliquer l'accord de paix de Dayton Le président chinois appelle à une coopération plus étroite avec le Chili Un vice-Premier ministre chinois rencontre le PDG d'IBM L'Ukraine redéploie des troupes pour parer à une nouvelle offensive des insurgés Irak : 23 morts dans des attentats suicides et des affrontements avec l'EI à Bagdad La Palestine se réjouit de la décision de l'ONU d'enquêter sur l'offensive israélienne contre Gaza

Beijing  Très nuageux  28℃~16℃  City Forecast
Français>>Environnement

Le président du GIEC salue les annonces sino-américaines sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre

( Source: Xinhua )

13.11.2014 10h20

Le président du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) Rajendra Pachauri s'est félicité mercredi des annonces faites par la Chine et les Etats-Unis sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

M. Pachauri a qualifié ces annonces de "grand pas en avant" et "d'évolution très encourageante," disant qu'elles pouvaient avoir un impact majeur sur les négociations menant au sommet climatique à Paris l'année prochaine.

"Je pense que le reste du monde prendra des mesures similaires," a indiqué M. Pachauri à l'agence de presse norvégienne NTB.

Toutefois, des réductions importantes d'émissions sont nécessaires si on veut limiter le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius, a souligné M. Pachauri. En ce sens, les objectifs des Etats-Unis et de la Chine ne sont qu'"un début," a-t-il ajouté.

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sondage