Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 08:58(GMT+8), 16/02/2004
MONDE  

La seconde série des entretiens à six auront des discussions substantielles, selon Beijing

La seconde série des entretiens à six auront des discussions "substantielles" sur la question nucléaire de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a annoncé samedi à Séoul le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite en Corée du sud.

M. Wang a eu des entretiens samedi avec le ministre sud-coréen des Affaires étrangères Ban Ki-moon, son vice-ministre Choi Young- jin et son adjoint Lee Soo-hyuck ainsi que le conseiller pour la sécurité nationale Kwon Chin-ho sur les entretiens à six, selon un communiqué de presse de la délégation chinoise publié dimanche.

La seconde série des entretiens lanceront des discussions avec "des contenus substantiels", "qui sont un symbole important que le processus des pourparlers avancera d'une manière profonde", indique le communiqué.

"La Chine souhaite que les parties intéressées font preuve de la flexibilité dans la nouvelle série des entretiens sur le nucléaire, réduisent leurs différends et réaliser le consensus, et essaient de fixer des objectifs concrets et les grandes lignes du règlement de la question nucléaire de la RPDC, avant de franchir un pas tangible", relève le texte.

La Corée du sud veut coopérer avec la Chine pour produire un résultat "visible" dans les entretiens multilatéraux, prévus pour le 25 février à Beijing, capitale chinoise, ajoute le document.

M. Wang est arrivé vendredi soir à Séoul en provenance de Tokyo, capitale japonaise, et doit regagner Beijing dimanche matin.

(Xinhua)




Sous Cette Rubrique
 

La seconde série des entretiens à six auront des discussions "substantielles" sur la question nucléaire de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a annoncé samedi à Séoul le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite en Corée du sud.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.