Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 16:26(GMT+8), 12/06/2003
VIE SOCIALE  

L'initiateur de l'euthanasie en Chine demande à mourir par l'usage du même procédé

Wang Mingcheng, qui a réalisé le premier cas d'euthanasie en Chine en 1986, exige actuellement une intervention euthanasique pour anticiper sa mort.

Domicilié à Hanzhong dans la province du Shaanxi (nord-ouest) souffre du cancer depuis novembre 2002.

« On a découvert en novembre 2002 qu'il était atteint du cancer de l'estomac. Puis il a été opéré pour lui enlever trois quarts de l'estomac. Wang avait de plus d'autres affections - maladie de coeur, l'hépatite B, l'asthme - qui le rendaient très faible », a dit Liu Xiansheng, son médecin lorsqu'il était hospitalisé dans un hôpital à Xi'an, capitale de la province.

Deux ans après, en novembre 2002, le médecin a dépisté le cancer du foie sur lui. Désespérant qu'il puisse se rétablir, Wang a demandé le 4 février dernier à l'hôpital de lui provoquer la mort par euthanasie. Mais sa proposition a été refusée : cette pratique est illégale, a expliqué un docteur.

« Je ne peux supporter les douleurs et veux décéder de la même façon que ma mère », a murmuré Wang sur son lit. Il y a 17 ans, début 1986, la mère du patient, Xia Suwen, frappée par la cirrhose du foie, a été hospitalisée. Malgré les soins médicaux que l'on lui a prodigués, la patiente se trouvait toujours dans un état désespéré. Le 25 juin, Wang a proposé au docteur d'euthanasier sa maman pour mettre fin à ses souffrances insoutenables. Mais le dernier l'a refusé carrément.

« J'ai consulté plusieurs médecins à maintes reprises pour savoir si ma mère pourrait recouvrir la santé. Mais ils ont répondu tous négativement. Je ne pouvais pas supporter que ma mère était rongée par les vives douleurs issues de la maladie », s'est rappelé Wang.

Par insistance de Wang et de sa soeur, un médecin soignant, Pu Liansheng, a accepté finalement de provoquer la mort par euthanasie, en injectant à la vieille une substance le 29 juin 1986 à l'hôpital. Il s'agit du premier cas d'euthanasie en Chine.

Après le décès de Xia, la police municipale de Hanzhong a mené une enquête et a arrêté en septembre Pu et Wang sous l'accusation de meurtre. Ces deux derniers ont été poursuivis en justice.

Ayant rendu compte de ce cas à la Cour populaire suprême et conformément à l'instruction de la dernière, le tribunal local a déclaré les accusés non coupables le 6 avril 1991.

Wang Honglin, le défenseur des inculpés, a appelé à légaliser l'euthanasie en faveur des malades incurable souffrant de douleurs affreuses.




Sous Cette Rubrique
 

Wang Mingcheng, qui a réalisé le premier cas d'euthanasie en Chine en 1986, exige actuellement une intervention euthanasique pour anticiper sa mort.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.