Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 18:33(GMT+8), 04/07/2001
MONDE  

Le conseil de sécurité de l'ONU est "très proche" d'un consensus sur le problème irakien

Le conseil de sécurité de l'ONU est "très proche" d'un consensus sur le renouvellement du programme de l'ONU "pétrole contre nourriture" pour l'Irak, a dit mardi le président du conseil, l'ambassadeur chinois Wang Yingfan.

L'ambassadeur chinois, qui assume actuellement la présidence tournante du conseil, a déclaré à la presse que le conseil est très proche" d'un consensus avec une seule "petite différence".

Le conseil a tenu mardi matin une consultation à huis-clos sur le programme onusien "pétrole contre nourriture" à l'égard de l'Irak, la réunion doit reprendre à 15H30 (19H30 GMT).

Le premier juin dernier, le conseil a prolongé l'actuelle phase du programme jusqu'au 3 juillet et a exprimé son intention d'accepter les changements du présent régime de sanctions, qui a été mis en place contre Bagdad depuis l'invasion irakienne du Koweit en 1990.

Le programme "pétrole contre nourriture" a été mis sur pied par la résolution 986 du conseil de sécurité de l'ONU en avril 1995 comme une mesure temporaire pour fournir les besoins humanitaires au peuple irakien.

Parallèlement, le Bureau du programme irakien, qui surveille l'application du programme, a rapporté que pour la 4ème semaine consécutive, il n'y avait pas d'exportations du pétrole irakien.




Sous Cette Rubrique
 

Le conseil de sécurité de l'ONU est "très proche" d'un consensus sur le renouvellement du programme de l'ONU "pétrole contre nourriture" pour l'Irak, a dit mardi le président du conseil, l'ambassadeur chinois Wang Yingfan.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.