Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 10:04(GMT+8), 04/07/2001
MONDE  

TPIY/Milosevic: les Pays-Bas examinent la demande de visa pour Mira Markovic

Le ministère néerlandais des Affaires étrangères a annoncé mardi 3 juillet qu'il examinait une demande de visa d'entrée pour Mira Markovic, l'épouse de l'ancien président yougoslave Slobodan Milosevic détenu à La Haye (Pays-Bas) pour être jugé par le Tribunal pénal international pour l'ex- Yougoslavie (TPIY).

Selon le ministère néerlandais, Mme Mira souhaite rendre visite à son mari dans sa prison de Scheveningen situé au nord de La Haye. Cette demande de visa a été transmise par le TPIY au gouvernement néerlandais qui doit y prendre la décision.

Cependant, l'épouse de M. Milosevic est inscrite sur une liste noire établie il y a deux ans par l'Union européenne de personnalités yougoslaves de l'ancien régime jugées indésirables dans les territoires de l'UE.

M. Milosevic a été remis la semaine dernière par les autorités serbes au TPIY qui l'accuse de crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis envers les albanophones en 1999 au Kosovo.

Sa première comparution devant les juges du TPIY a eu lieu mardi. M. Milosevic a considéré le tribunal comme un "faux tribunal" et les accusations contre lui, fausses

. "Je considère que ce tribunal est un faux tribunal, que l'acte d'accusation est un faux acte d'accusation. C'est un organe illégal", a déclaré en anglais M. Milosevic.




Sous Cette Rubrique
 

Le ministère néerlandais des Affaires étrangères a annoncé mardi 3 juillet qu'il examinait une demande de visa d'entrée pour Mira Markovic, l'épouse de l'ancien président yougoslave Slobodan Milosevic détenu à La Haye (Pays-Bas) pour être jugé par le Tribunal pénal international pour l'ex- Yougoslavie (TPIY).

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.