Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 14:00(GMT+8), 03/07/2001
MONDE  

La Russie et la France signent une déclaration commune sur la stabilité stratégique

Le président russe, Vladimir Poutine, a terminé lundi son entretien avec son homologue français, Jacques Chirac, par la signature d'une déclaration commune sur la stabilité stratégique.

Dans ce document, considéré comme le principal aboutissement de la visite de trois jours du président français à Moscou, les deux dirigeants ont déclaré qu'il s'agissait de leur tâche-clé "de maintenir l'équilibre stratégique dans le monde sous de nouvelles conditions d'après-guerre froide".

Dans le but d'assurer complètement la stabilité stratégique, " en particulier, de former un monde multipolaire, nous devons travailler de concert pour empêcher les actuels systèmes de sécurité d'être remplacés par un système moins agglomérant, qui provoquera une nouvelle compétition", souligne le document.

La Russie et la France ont exprimé leur satisfaction sur leur coopération dans le démantèlement des armes nucléaires, ainsi que sur le traitement du plutonium qui n'est plus nécessaire pour les objectifs de défense.

Il est nécessaire de continuer à détruire les armes chimiques, et détruire complètement les armes biologiques, ajoute la déclaration.

Les deux pays ont juré de continuer leurs efforts pour prévenir la prolifération des missiles balistiques et confirmé l'importance des efforts internationaux tendant à prévenir un type d'armes dans l'espace.

M. Poutine a souligné l'accueil offert par son pays aux efforts américains de réduire les armes offensives stratégiques durant sa réunion avec le président Chirac.

La Russie est prête à effectuer une nouvelle réduction d'armes offensives stratégiques de 2 500 têtes nucléaires et même plus, mais cela devrait être étroitement lié à la préservation du traité antimissile de 1972, a ajouté le président russe.

Outre d'importantes questions de sécurité, les deux présidents ont promis de donner une nouvelle impulsion à leurs relations politiques et économiques.

M. Chirac a indiqué que la Russie et la France avaient "une volonté commune de développer la confiance et de renforcer la coopération".

Quant aux relations entre la Russie et l'UE, le président russe a réaffirmé la dévotion de son pays à l'idée de créer une Europe unie.

Les deux présidents ont également abordé une grande série de problèmes internationaux, tels que la situation dans les Balkans et au Moyen-Orient.




Sous Cette Rubrique
 

Le président russe, Vladimir Poutine, a terminé lundi son entretien avec son homologue français, Jacques Chirac, par la signature d'une déclaration commune sur la stabilité stratégique.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.