Flash :

L'utilisation de la monnaie chinoise en hausse dans le monde Nouvelle base de données en ligne des cadres du Parti et du gouvernement chinois (version de test) Plusieurs sites internet de musique chinois envisagent de faire payer les téléchargements Ouverture du Forum de défense de Tokyo marqué par l'absence de la Chine Une cérémonie de mariage pour des chiens Dans les coulisses du film L'ouragan Sandy a fait au moins 48 morts aux Etats-Unis L'ouragan Sandy a fait au moins 10 morts à New York Recul de 0,9 % des nuitées hôtelières en Suisse pour la saison d' hiver à venir France: vigilance météo orange mercredi sur la Corse France: tempête et des vents violents sur le littoral azuréen mercredi Un puissant front froid balayera le nord de la Chine Chine : 18 pandas géants rentrent chez eux, quatre ans après le séisme du 12 mai 2008 Des centres communs de visas pour attirer plus de touristes chinois Netanyahu promet une réponse ferme aux tirs de roquette depuis la bande de Gaza Deux soldats britanniques tués en Afghanistan (MOD) Mali : la crise sera un triste souvenir dans quelques semaines (président) Crise au nord du Mali : « la guerre est inévitable », selon le ministre de la Défense Zimbabwe : Mugabe appelle à la conclusion rapide de la nouvelle constitution Le gouverneur de la BCEAO plaide pour la promotion d'une économie compétitive et performante dans l'espace ouest-africain

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Société

Plusieurs sites internet de musique chinois envisagent de faire payer les téléchargements

( le Quotidien du Peuple en ligne )

31.10.2012 à 15h01

Plusieurs grands sites de musique en Chine, comme Kugoo, Koowo, Baidu player et QQ music songent à commencer à faire payer les téléchargements de musique dès le début de l'année prochaine.

Selon un membre du personnel de la maison de disques Universal Music Group (Chine), qui a refusé de donner son nom, la décision n'a pas été confirmée, mais « le changement est tout à fait possible ».

« On en discute depuis de nombreuses années dans l'industrie », a-t-il dit. « Le manque de musique marquante ces dernières années est dû en partie aux téléchargements gratuits sur Internet, qui entraînent des pertes énormes pour l'industrie du disque ».

« Beaucoup de producteurs de musique hésitent à investir dans des projets de nouvelles musiques, car leurs intérêts ne peuvent pas être protégés. Le Gouvernement, les fournisseurs de musique et les opérateurs sont tous à la recherche d'un meilleur mode de développement de l'industrie ».

Cette nouvelle a déclenché une vague de discussions particulièrement animées sur Internet.

La plupart des commentaires en ligne se sont révélés négatifs, beaucoup disant qu'ils croient que les contenus gratuits et le partage font partie du développement d'Internet.

Certains disent qu'une décision de ce genre pourrait permettre aux sites et aux entreprises de musique de se constituer un monopole.

Pourtant, certains ont exprimé leur soutien, à condition que le prix soit raisonnable.

« Ce n'est pas une mauvaise chose. Dans une chanson, il y a des efforts d'invention et de création, il est donc acceptable de payer un prix raisonnable pour l'écouter », dit un micro-blogueur. « Il serait également utile de sensibiliser le public à la protection des droits d'auteur ».

Un post publié en ligne sous le nom de Tupodi dit qu’« imposer des frais serait un grand encouragement pour les chanteurs créatifs et ce serait utile pour leur développement ».

Les médias chinois ont rapporté que, selon des sources proches du sujet, les sites de musique vont coopérer avec 15 grandes maisons de disques internationales pour proposer des abonnements mensuels de téléchargement de musique.

Les nouvelles ont précisé que les utilisateurs paieront 1 yuan (0,16 Dollar US) pour télécharger une chanson ou 20 yuans pour des téléchargements illimités pendant un mois.

« Nous allons proposer plusieurs niveaux de droits en fonction des différentes exigences et des capacités économiques des utilisateurs », a déclaré un cadre supérieur de QQ music.

« Une musique qui est moins populaire ou ne possède pas de grandes qualités reste encore libre au téléchargement », a dit le directeur.

Les experts de l'industrie ont affiché des réactions mitigées face à cette initiative.

Le célèbre auteur-compositeur Xiao Ke dit ainsi qu'il soutient le principe du téléchargement payant, mais pense que les frais doivent être acquittés par les sites de musique plutôt que par les consommateurs car les sites internet vendent de la publicité en fonction du nombre de clics de souris d'utilisateurs, nombre d'entre eux provenant de téléchargements gratuits de musique.

Lu Zhongqiang, Directeur général de 13-month Recording, a déclaré : « il est difficile de voir les perspectives, mais il y aura de l'espoir tant que les règles seront faites ».

Zhang Ping, professeur de propriété intellectuelle à la Peking University, estime pour sa part que les droits doivent être placés sous la surveillance des autorités pour éviter l’établissement d’un monopole de l'industrie.

News we recommend

PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres





  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales