Flash :

La vie à Beijing est source de forte pression, selon une enquête La dernière production de Yang Liping va ouvrir le Festival de la Danse 2012 Ronaldo moins bon que Messi ? Place aux statistiques... Beijing : un plan pour réduire fortement le trafic controversé Wayne Rooney vers l'Anzhi pour 50 millions de livres ? Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas Chine : rétrécissement du lac Poyang Pour Hillary Clinton, peu de probabilité de rester secrétaire d'État Le WWF lancera une enquête sur les marsouins aptères du fleuve Yangtsé La Chine s'engage à promouvoir le développement durable La Russie salue l'annonce du cessez-le-feu à l'occasion de la fête des sacrifices par l'armée syrienne L'Espagne gagne 8.5 milliards d'euros grâce à la lutte contre la fraude fiscale Parlement européen: la France réaffirme son attachement à Strasbourg Tunisie: 3 décès et 32 cas d'infection à cause du virus Nil occidental L'ex-secrétaire d'État américain Powell soutient Obama Nigeria : crash de l'avion d'un gouverneur nigérian dans le nord Etats-Unis: Obama vote en avance à Chicago Le dernier look de Kate Middleton : robe noire Alice by Temperley Le Belge Koen Bemuynck remporte sa troisième victoire d'étape sur le 26e Tour cycliste international du Faso Un jeune footballeur gabonais intègre le célèbre club argentin de Boca juniors

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Société

La vie à Beijing est source de forte pression, selon une enquête

( le Quotidien du Peuple en ligne )

26.10.2012 à 16h59

Plus de 30% des personnes interrogées disent que vivre dans la capitale chinoise leur fait ressentir une pression croissante, selon un rapport récemment publié par l'Académie des Sciences Sociales de Beijing.

Les dépenses de santé, la hausse des prix de l'immobilier, l'assurance-vieillesse et le prix croissant des matières premières sont les quatre principales sources de cette pression, selon Li Yang, chercheur à l'Académie.

Les chiffres du rapport montrent que le revenu disponible par habitant pour les résidents urbains a augmenté de 86% de 2005 à 2011, tandis que le revenu net des habitants des zones rurales a augmenté de 87% pendant la même période. Dans les deux cas, l'augmentation a été plus rapide que celle de l'indice des prix à la consommation, ou de l'augmentation des prix.

Cependant, l'écart de revenus continue d'être un problème, avec des niveaux de consommation entre résidents urbains et ruraux qui n'ont connu qu'une légère amélioration par rapport à la même période, selon l'Académie.

L'écart de revenus entre les différents secteurs d'industrie continue de se creuser, avec le secteur de l'immobilier qui offre le plus haut salaire moyen parmi les 17 industries traditionnelles ayant fait l'objet de l'étude de l'Académie, soit 2,8 fois plus que dans le secteur des supermarchés de vente au détail.

Mais la hausse des revenus est restée bien inférieure à la croissance du PIB au cours de la même période, a également précisé le rapport.

En plus de se plaindre de la disparité des revenus, 32,6% des 101 participants au sondage ont dit que la vie à Beijing leur fait ressentir une pression croissante.

Les dépenses médicales sont la plus importante source de stress, avec 73,3% des sondés qui disent que c'est le cas pour eux, suivie par la hausse des prix de l'immobilier (65,3%), l'assurance-vieillesse (64,4%) et l'inflation (61,4%), indique le rapport.

Seulement 1% des participants ont déclaré que leur qualité de vie s'est grandement améliorée, tandis que 19,8% ont dit qu'elle s'est légèrement améliorée.

Quelque 34,7% ont dit ne pas avoir ressenti de changement, et 40,6% ont déclaré que leur qualité de vie a diminué.

Bao Xian, un comptable de 26 ans, a ainsi déclaré : « Mon salaire a augmenté un peu après mes nombreux changements d'emploi, mais tout cela est fondé sur du travail supplémentaire et des heures supplémentaires, ainsi que sur une pression psychologique permanente et moins de temps avec ma famille et mes amis. Une augmentation de salaire n'est pas synonyme d'une augmentation de bonheur, surtout dans une ville de premier plan et au climat tendu comme Beijing ».

Dans une autre étude sur le degré de satisfaction à l'égard du travail du Gouvernement, les participants ont de nouveau fait part de leur mécontentement à l'égard du contrôle du prix de l'immobilier et de l'ajustement de la répartition des revenus.

Cependant, ils ont donné crédit au Gouvernement pour ses réalisations dans le secteur de la culture et des sports publics, ainsi que dans la protection de l'environnement. Quelque 61,4% ont également dit qu'ils allaient exprimer leur opinion sur les politiques par l'entremise d'Internet, selon M. Li, le chercheur de l'Académie.

Selon lui, Internet est devenu pour les citoyens un canal important pour exprimer leurs opinions et leurs demandes.

News we recommend

Que mangent les astronautes chinois? Les plus beaux moments des plus belles actrices chinoises   Brad Pitt, premier icône masculin de Chanel N°5
Coups d'œil sur des sports pratiqués par les Nord-coréens   Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine Les villes chinoises dans le National Geographic
La tour du Croissant de Dubaï fait rêver Premier mariage gay dans le Fujian : des milliers de personnes à la noce L'oeuf "le plus petit du monde" découvert à Chongqing?







  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales