Flash :

Nouvelles règles pour le statut de résident permanent en Chine Des conducteurs de Ferrari survivent à une collision à grande vitesse Plus de précision sur les cartes cartographiques chinoises CNN lance une émission mensuelle sur la Chine Les robes de mariées de Vera Wang lors de la New York International Bridal Week USA : deuxième débat entre Barack Obama et Mitt Romney Des normes éducatives excessives et choquantes Le charme oriental de Gong Li en qipao Lesotho: un diamantaire britannique découvre un diamant bleu rare Salon automobile 2012 de Wuhan : les hôtesses illustrent l'élégance féminine Bénin : journée internationale de la Sécurité de la canne blanche Togo : 15 millions de FCFA à chaque joueur pour leur qualification à la CAN 2013 Chine : un projet de biodiversité pour transformer le lac Poyang Le Tchad multiplie les actions contre la mortalité maternelle (PAPIER GENERAL) Chine : la ligne ferroviaire Qinghai-Tibet passe avec succès une évaluation environnementale La France félicite Mme Dlamini-Zuma à l'occasion de sa prise de fonction à la présidence de la Commission de l'Union Africaine La Somalie a besoin d'aide d'urgence pour relever les défis suite à la période de transition, indique un envoyé onusien (SYNTHESE) La Chine approuve le système de zonage fonctionnel maritime dans huit régions côtières Côte d'Ivoire : poursuite de l'opération de déguerpissement d'une commune d'Abidjan Bonne gouvernance : Maurice reste au premier rang en Afrique, selon la Fondation Mo Ibrahim

Beijing  Ensoleillé  18℃~4℃  City Forecast
Français>>Société

Nouvelles règles pour le statut de résident permanent en Chine

( le Quotidien du Peuple en ligne )

17.10.2012 à 16h41

Un projet de règlement concernant le statut de résident permanent en Chine, qui réduira les exigences pour les candidats, doit être publié prochainement, a annoncé un haut fonctionnaire du ministère de la Sécurité publique.

Le ministère de la Sécurité publique et le ministère des Affaires étrangères travaillent ensemble à la rédaction du document, qui pourrait permettre l’attribution de plus de permis de résidence permanente, a indiqué Qu Yunhai, directeur adjoint du Bureau de l'administration des sorties et entrées, relevant du ministère de la Sécurité publique, lors d'une visite lundi à Washington.

En déclarant que : "Le nouveau règlement sera publié prochainement et je pense qu'il apportera de nombreux changements aux règles existantes».

Le ministère de la Sécurité publique a expliqué à China Daily que le projet était en cours de préparation, sans donner plus de détails en raison de la sensibilité de la question.

Bien qu'ayant peu d’informations, les Chinois à l'étranger sont largement pressentis pour bénéficier de ces changements, estiment les experts.

La Chine a commencé à délivrer des permis de résidence permanente aux étrangers en 2004. Grâce aux "cartes vertes", les étrangers peuvent entrer ou quitter la Chine sans visa et rester librement dans le pays.

Les chiffres officiels montrent qu’à la fin de l'année dernière, plus de 4.700 étrangers ont reçu un permis de résident permanent.

A Beijing, un total de 852 étrangers ont demandé un permis à ce jour et 783 applications ont été approuvées, selon les chiffres fournis mardi, par la police à China Daily.

En vertu des lois et règlements en vigueur, seuls quatre catégories de citoyens étrangers sont autorisées à faire une demande de carte verte.

Qu Yunhai a souligné que de nombreux étrangers, y compris les Chinois de l'étranger, ont mis en avant des opinions et suggestions sur le système chinois de carte verte et la majorité d'entre eux veulent abaisser le seuil d'application et élargir la délivrance des permis.

Il a indiqué que la nouvelle loi de l'administration concernant les sorties et entrée, adoptée en juin dernier et qui entrera en vigueur en juillet 2013, permettra également d'effacer les obstacles juridiques de la nouvelle réglementation.

La loi - la première du genre en Chine afin de gérer collectivement les entrées et sorties des citoyens chinois et étrangers - s'engage à simplifier les procédures de permis de résidence permanente pour inciter et attirer des compétences étrangères.

La loi permet aux étrangers qui ont «contribué de manière significative au développement social et économique de la Chine et d'autres qui répondent aux normes d'une carte verte" de demander un permis de résidence permanente.

Dans le même temps, cela exige que le ministère de la Sécurité publique et le ministère des Affaires étrangères élaborent des mesures de gestion détaillées pour le traitement des demandes de résidence permanente.

Wu Xinming, professeur des affaires policières relatives aux étrangers de l’Université de sécurité publique du Peuple chinois, a déclaré que la politique chinoise de la carte verte a facilité les flux internationaux du personnel dans les années passées, mais que les exigences sont élevées par rapport à certains pays voisins.

Il a donné l’exemple de la République de Corée qui a émis environ 1 million de cartes vertes pour les étrangers et du Japon qui en a émis 1,5 millions, contre seulement moins de 5000 pour la Chine.

Patrick Lynch, professeur d'anglais aux États-Unis qui a vécu à Beijing pendant 10 ans, a confié qu'il n'a jamais essayé de faire une demande de carte verte chinoise, pensant que ce serait très difficile d'en obtenir une, car le gouvernement a seulement permis quelques milliers de cartes au fil des ans.

M. Wu a indiqué qu’avec le nombre croissant d'étrangers venant en Chine grâce à l'économie et à la société qui se développe rapidement, il est inévitable que la demande de carte verte va continuer d’augmenter.
"L'abaissement du seuil et les exigences pour les demandes de carte verte peut attirer davantage d'étrangers et je pense que les Chinois d'outre-mer qui ont des liens étroits avec la Chine peuvent bénéficier également de la nouvelle réglementation», a-t-il dit.

Gao Siren, président de la commission des affaires chinoises d'outre-mer de l'Assemblée populaire nationale, a proposé d'abaisser les normes, en particulier pour les Chinois de l'étranger de retour au pays.

Il avait déclaré en juin dernier : «Beaucoup de Chinois d'outre-mer souhaitent revenir en Chine pour y vivre et travailler, mais leurs idées sont souvent freinées par des exigences strictes et des procédures complexes».

Li Yuxi, parlementaire et vice-président de la Fédération all-China des retours d'outre-mer, a également suggéré de permettre à plus de Chinois à l'étranger, en particulier ceux âgés de plus de 60 ans et de moins de 18 ans, de demander une carte verte pour se réunir avec leurs familles .

News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques



  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales