Flash :

Mo Yan "très surpris" d'avoir remporté le prix Nobel de Littérature Coupe du monde de futsal : le Maroc et l'Egypte se neutralisent (2-2) en amical CAN U17/éliminatoires : le Gabon affronte l'Angola samedi L'Égypte ouvre la pyramide de Khéphren et 6 tombeaux aux visiteurs L'automne coloré du Nord de la Chine Japon: séisme de magnitude 5,1 au large de la côte est de Honshu (USGS) Indonésie: Un fort séisme secoue le large de la région de Papua Un séisme de magnitude 6,5 secoue l'Indonésie Les Etats-Unis appuient l'inspection de l'avion syrien soupçonné de transporter du "matériel militaire" Les élections nationales en Israël devraient avoir lieu le 22 janvier 2013 La France ratifie le traité budgétaire européen Réunion trilatérale entre les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud sur la RPDC L'avion syrien transportait des munitions de fabrication russe : PM turc France : manifestation des retraités Investiture du nouveau gouvernement jordanien, plusieurs portefeuilles importants restent inchangés Centrafrique : les parents invités à renoncer au mariage précoce de leurs filles Tunisie-Italie: La régularisation conditionnelle des émigrés clandestins tunisiens Libye : acheminement de secours médicaux à Bani Walid dans un climat de tensions Un pilote français tué dans un accident d'avion au Gabon Côte d'Ivoire : de nombreux jeunes manipulés se sont retrouvés avecles armes (responsable)

Beijing  Ensoleillé~Très nuageux  24℃~13℃  City Forecast
Français>>Société

Les mauvaises habitudes d'alimentation des jeunes Français dévoilées par une enquête (Ipsos)

( xinhua )

12.10.2012 à 09h03

Une enquête récemment menée par Ipsos et rendue publique jeudi a dévoilé les différentes mauvaises habitudes d'alimentation chez les jeunes Français âgés entre 15 et 25 ans, qui aboutissent à des problèmes de santé.

Plus d'un jeune Français sur deux (61%), mange ses repas devant un écran, au moins une fois sur deux. Par ailleurs, grignotage, repas sautés ou avalés à toute vitesse, budget réduit consacré à l' alimentation font partie de mauvaises habitudes relevées par l' enquête.

Quelque 54% des personnes enquêtées disent ne pas manger à heure fixe au moins un repas sur deux alors que 48% "zappent" le petit-déjeuner au moins un matin sur deux. Plus d' un jeune sur trois reconnaît qu' en cas de stress, il lui arrive de grignoter toute la journée. Les jeunes consacrent peu de temps à leurs repas (9 minutes pour le petit-déjeuner, 24 minutes pour le déjeuner, 27 minutes pour le dîner). Près d' un jeune sur quatre (23%) boit "souvent" des sodas pendant les repas contre seulement un sur six qui dit boire "très souvent" de l' eau. 38% déclarent consommer quotidiennement à la fois des fruits et des légumes.

L' alimentation n' est pas un poste de dépenses prioritaire chez les jeunes: plus d' un sur quatre est prêt à sacrifier la qualité et la quantité de son alimentation au profit de son habillement (31%) ou de la téléphonie mobile (25%). La sédentarité aggrave les risques de surpoids et d' obésité: plus d' un jeune sur trois déclare ne pas faire de sport (38%). Une proportion qui est presque d' un jeune sur deux dans les foyers les plus modestes (44% contre 27% pour les jeunes les plus aisés).

La vie professionnelle contraint fréquemment 59% des jeunes à déjeuner sur le pouce et, pour 32% d'entre eux, à sauter la pause déjeuner. L'enquête confirme la fracture sociale en matière de surpoids: la proportion de jeunes en surpoids ou obèses est de un sur dix dans les foyers les plus aisés, revenu net mensuel supérieur à 3 000 euros (10% des foyers), alors qu' elle est d' un sur quatre parmi les foyers les plus modestes, revenu net mensuel inférieur à 1 250 euros (24% des foyers).

Cette tranche d' âge représente 9 millions de personnes, souligne Hélène Roques, directrice générale de "Doing good, doing well", entreprise de conseil qui a financé l' enquête, regrettant le fait que près d' un jeune sur cinq (19%), dans cette tranche d' âge, est en surpoids ou obèse. Parmi eux, trois sur dix n' en ont pas conscience puisqu' ils s'estiment minces ou de corpulence normale.

Par conséquent, Mme Roques appelle à la mobilisation des entreprises, afin de transmettre plus de messages sanitaires correctes et d'exercer davantage plus d'influence positive sur cette génération.


News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois


  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales