Flash :

Les Pussy Riot vont continuer à protester contre la politique du pays Huawei: rapport sans fondement sur une menace de l'emploi américain Un responsable fait l'objet d'une enquête pour détention de 21 maisons Chen Guangbiao offre de nouvelles voitures pour remplacer les automobiles japonaises détruites Chine: publication d'un livre blanc sur la réforme judiciaire Côte d'Ivoire : interdiction de fumer dans les lieux publics (officiel) Le Bénin célébrera jeudi pour la première fois la Journée internationale de la Fille L'OTAN envisage une nouvelle mission en Afghanistan après 2014 L'ONU rapporte de graves violations des droits de l'homme dans l'est de la RDC 50e anniversaire de 007: découvrez tous les « James bond » depuis les années 60 Funérailles de l'ancien président algérien Chadli Bendjedid Moscou s'oppose contre les frappes contre les installations nucléaires iraniennes (ministre des AE) Cérémonie du 50e anniversaire de l'indépendance de l'Ouganda La Russie et l'Irak s'engagent à renforcer leurs relations La zone euro possède tous les outils pour régler la crise de la dette souveraine (dirigeants français et espagnol) La Turquie va laisser partir un avion syrien après avoir confisqué du "matériel militaire" suspect Le marché international des contenus audiovisuels se tient à Cannes La Côte d'Ivoire accueille une rencontre internationale des partis politiques libéraux Le Soudan expulse un diplomate norvégien en réponse à un geste similaire RDC: L'opposant Olenga Nkoy s'oppose à l'idée de déploiement d'une force internationale neutre

Beijing  Ensoleillé~Très nuageux  22℃~10℃  City Forecast
Français>>Société

Un expert dément la contrefaçon de lingots d'or

( China.org.cn )

11.10.2012 à 08h08

Un expert en qualité a démenti mardi les rumeurs selon lesquelles 40 % des lingots d'or vendus en Chine sont impurs, en indiquant que seulement 2 % des produits en or envoyés au centre de contrôle où il travaille ont été jugés impurs.

« La plupart des produits en or présentant des problèmes de contrefaçon provenaient de canaux sans licence et contenaient des métaux comme le cuivre, l'iridium ou le tungstène », a déclaré Zhu Demao, directeur du Centre de contrôle de l'or et des bijoux de la province du Jiangsu.

Récemment, un message en ligne a affirmé qu'un client avait acheté un lingot d'or pesant 1 kilogramme auprès de la Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC), avant de constater que le lingot contenait de l'iridium après avoir fait tester sa pureté dans un établissement reconnu de Nanjing, capitale de la province du Jiangsu.

Le message affirmait que 40 % des lingots d'or vendus en Chine étaient composés d'un alliage de métaux tels que l'iridium ou le tungstène.

Cet avertissement a été largement diffusé sur Internet pendant les vacances de la fête nationale, alors que les prix de l'or augmentaient rapidement et que les placements en lingots sont de plus en plus populaires.

« La densité de l'or et de l'iridium est fortement similaire, de sorte qu'il est difficile pour les consommateurs de détecter la contrefaçon », a indiqué un analyste qui a requis l'anonymat au sein de CGS Co, une société de conseil siégeant au Sichuan sur les investissements dans l'or.

« La rumeur pourrait non seulement entacher la crédibilité de la banque publique, mais également diminuer l'enthousiasme des investisseurs envers les lingots d'or », a-t-il noté.

ICBC a nié la rumeur lundi soir.

« Chaque lingot d'or vendu par ICBC possède un certificat en assurant la qualité. ICBC confie à des institutions autorisées un contrôle par échantillonnage annuel de ses lingots d'or, et tous les tests effectués jusqu'ici ont montré que les lingots d'or étaient conformes aux normes nationales », a indiqué la banque.

La banque a également promis à ses clients qu'elle rachèterait les lingots d'or si ceux-ci le souhaitent dans le futur.

Parallèlement au scepticisme croissant du public sur la quantité réelle de l'or vendu en lingots, certains internautes ont également affirmé que les souvenirs en or des Jeux olympiques de Pékin 2008 qu'ils ont acheté auprès de la Banque de Chine (BOC) sont devenus rouillés, et ont publié en ligne des photos des objets en question.

Les appels au département de la communication de la BOC restaient sans réponse mardi. Les questions envoyées à Eastern Gold Jade, le fabricant basé à Shenzhen des souvenirs en or, étaient également en suspens au moment de la rédaction de cet article.

« Le problème de pureté de certains produits en or pourrait ne pas être lié à la fraude, mais causé par une pollution dans le processus de soudage », a fait remarquer M. Zhu.

Ce n'est pas la première fois que des problèmes surviennent à propos des produits en or chinois. En décembre 2010, les produits de 24 entreprises de joaillerie ont été mis en cause pour leur teneur en or insuffisante et le manque de pureté de leurs diamants.

News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois



  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales