Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 23.08.2012 16h45
Beijing : Le trafic peut avoir un coût pour les propriétaires de voitures

Les propriétaires de voitures à Beijing devront faire face à des frais de congestion dans un projet pour faciliter la circulation, selon un plan quinquennal publié par la Commission municipale de Beijing des Transports.

La proposition fait suite à la limitation de voitures neuves en janvier dernier, qui plafonné la propriété d'une nouvelle voiture grâce à un système de loterie à 20.000 par mois.

Le nombre de véhicules dans les rues de la capitale chinoise a dépassé les 5 millions au début de cette année, ce qui en fait l'une des villes chinoises les plus encombrées.

«Les redevances de congestion ont été un sujet central de la recherche par le département des transports de la ville au cours de ces dernières années», a déclaré Song Guohua, professeur agrégé à la planification des transports et de la gestion à la Beijing Jiaotong University, qui a été impliqué dans la recherche du plan quinquennal.

"Les grandes villes doivent faire face à une congestion du trafic de plus en plus grave, les frais de perception de la congestion est devenue une tendance. D'une manière générale, je pense que la méthode est nécessaire et rationnelle."

Pourtant, Song a confié que davantage devrait être fait avant la tarification liée au trafic.

«La ville devrait améliorer le système du transport public et fournir de meilleures options pour ceux qui renoncent à l'utilisation des voitures privées et choisir d'utiliser les transports en commun."

Selon le plan, le gouvernement de Beijing va consacrer plus d'efforts pour développer les transports en commun. La moitié des résidents des zones urbaines devraient choisir les transports en commun d'ici fin 2015, alors que le kilométrage total du système ferroviaire urbain atteindra 660 km.
La perception d'une taxe de congestion à Beijing devrait être souple, couvrir une certaine zone et être réalisée dans un certain laps de temps, selon Song.

Cependant, d'autres experts ont réagi avec plus de prudence.
"Une condition préalable à un péage de congestion est qu'une ville peut offrir commodité et confort au niveau des transport en commun," a déclaré à la Radio nationale, Yang Hongshan, professeur agrégé de l'École d'administration publique et de la politique à l'Université Renmin de Chine.

«De plus, la collecte de ces frais peut sembler injuste pour les propriétaires de voitures privées, ceux qui conduisent des voitures publiques peuvent toujours avoir les factures payées par le gouvernement", a-t-il fait remarquer. "Donc, plus de planification et de recherche sont nécessaires pour éviter les différentes difficultés. »

«Beijing a déjà augmenté les frais de stationnement dans les zones urbaines pour réduire le trafic, mais les embouteillages restent un problème grave. Donc je ne pense pas qu'imposer des frais est une bonne solution", a déclaré Li Jingshan, un homme qui travaille près du quartier central des affaires de la capitale.

Beijing a adopté une série de mesures cette année pour lutter contre la congestion du trafic.

Un système de collecte intelligente de stationnement a couvert plus de 1000 places de parking le long des routes dans la zone urbaine depuis le mois de mai.

Le système est destiné à réglementer la collecte des frais de stationnement et surveiller les places de stationnement pour guider les propriétaires de voitures qui cherchent un espace pour se garer.

Par ailleurs, un premier lot de 2000 vélos mis à disposition par le gouvernement pour l'usage public à Beijing, qui vise à promouvoir l'utilisation des transports en commun de la ville, est apparu dans les rues en juin. Le nombre total de bicyclettes devrait approcher les 25 000 d'ici la fin de l'année, selon un plan gouvernemental.





News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale