Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.08.2012 13h31
Quand des voitures de luxe servent de taxis à Shanghai...

Inspiré par l'esprit d'altruisme dont ont fait preuve les Pékinois pour aider les personnes prises sous le déluge à rentrer chez elles, Xia Yuchun, un habitant de Shanghai, s'est transformé en taxi l'espace d'un après-midi au volant de son Audi SUV -un joujou d'une valeur d'un million de Yuans- de même qu'une douzaine d'autres membres de son club, le Shanghai Super Car Club.

« Une douzaine de Land Rovers et de SUV Audi et Toyota se sont jointes à moi mercredi pour servir de taxis gratuits, afin d'emmener des gens jusqu'aux stations de métro, pour que nous puissions aider davantage de personnes », a dit le jeune Xia, un étudiant d'université âgé de 20 ans.

A la différence de Beijing, où les internautes ont mis en ligne sur des micro-blogs leurs adresses et informations de contact, ce système de taxis pas comme les autres a été appliqué pour les opérations d'aide de mercredi, a t-il ajouté.

« Nous avons été inspirés par ce qui s'est passé à Beijing. Et peu m'importait que ma voiture soit mouillée tout un après-midi, pour peu que je puisse aider des gens », a t-il ajouté. Sautant dans son SUV vers 15h mercredi, il a tout de suite filé vers le pôle financier de la ville, Lujiazui, et n'est pas rentré chez lui avant 19h.

« Certains des membres de notre club ne sont même pas rentrés avant 21h. Au total, nous avons transporté plus de cent personnes prises sous la pluie, et personnellement, j'en ai aidé quinze ou seize. Je n'ai pas vraiment compté », a dit le jeune Xia.

Certaines personnes, peu toutefois, ont douté des bonnes intentions de ces généreux samaritains.

« Certaines personnes ne nous ont tout simplement pas fait confiance ; elles ne pouvaient pas croire que nous proposions des voitures de luxe comme taxis gratuits pour les emmener. Elles pensaient que nous ne disions pas la vérité et que nous voulions les faire chanter », dit-il.

Dans le même temps, dans la Province voisine du Zhejiang, à Ningbo, la maison de deux étages de Chen Gang s'est retrouvée sous l'eau quand ce jeune homme de 26 ans a achevé à 3 h du matin son excursion volontaire de 120 km pour secourir quatre personnes prises sous la tempête pour les ramener chez elles jeudi.

M. Chen, qui dirige une entreprise d'exportation, a dit que le voyage entre la gare et la Zone de Libre Echange de Ningbo ne s'est pas montrée aussi aisée qu'il aurait pu l'espérer.

« La course faisait près de 30 kilomètres, et il pleuvait et ventait si fort... il y avait même de l'eau dans ma voiture, sans compter que les freins ne répondaient parfois pas quand il y avait des flaques », a t-il précisé.

« Mais je n'ai pas tellement réfléchi avant de me diriger vers la gare pour porter secours à des personnes qui y étaient bloquées », a t-il ajouté.

Les déplacements à l'extérieur devenant manifestement dangereux, les habitants de Shanghai ont lancé une campagne en ligne appelant leurs concitoyens à ne pas recourir à des sociétés de livraison de plats à domicile par un temps aussi mauvais.

« Avec des vents aussi forts et sous une pluie battante, les livreurs risquent leur vie », a dit Lu Xinyi, employé de bureau dans le centre de Shanghai. « J'ai apporté des nouilles instantanées et des fruits pour mon déjeuner de mercredi ».

D'ailleurs, à Shanghai, un livreur a été hospitalisé après avoir reçu un choc électrique alors qu'il livrait des plats en vélo sous des trombes d'eau mercredi soir. Selon les habitants proches du lieu de l'accident, il a reçu ce choc à cause de la chute d'un arbre qui a brisé un câble électrique, le faisant tomber dans l'eau.

« Livrer des plats les jours de pluie est toujours une tâche déplaisante », dit wang Jun, livreur d'un bar à en-cas du centre de Shanghai. « Quand un typhon vous tombe dessus, les parapluies et les imperméables ne vous sont plus d'aucune utilité, et je suis trempé comme une soupe chaque fois que je reviens ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 9 août
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...