Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.08.2012 14h05
Une règlementation pour protéger les droits des travailleurs à l'étranger

Le ministère du Commerce appelle les exportations chinoises à être mieux réglementées au niveau du travail, les entreprises chinoises se développent rapidement à l'étranger et un nombre croissant de travailleurs y sont envoyés.

"Conformément à la réglementation du pays où la main-d'œuvre est exportée, le ministère travaillera de concert avec d'autres organismes gouvernementaux et gouvernements locaux pour mettre en place un projet de coopération pour renforcer la surveillance des entreprises qui envoient des travailleurs à l'étranger», a déclaré lundi Chen Deming, ministre du Commerce.

Chen a fait ces remarques lors d'une conférence vidéo organisée par le ministère du Commerce, la Cour populaire suprême et le ministère des Transports.

En Juin, le Conseil d'Etat a émis un ensemble de règles pour réglementer l'exportation de main-d'œuvre et de protéger les droits des travailleurs à l'étranger. Les règlements entreront en vigueur ce mercredi.

Chen a souligné que cela marque un changement important dans la régulation de la Chine dans les exportations de la main-d'œuvre et conduira à des améliorations dans l'industrie.

Diao Chunhe, directeur de l'Association internationale des contrats en Chine, a déclaré que la protection des droits et intérêts légitimes des travailleurs restent les principaux objectifs de cette nouvelle règlementation.

Les entreprises seront soumises à des normes plus élevées couvrant l'exportation de main-d'œuvre et il faudra clarifier la responsabilité des différents départements gouvernementaux impliqués.

Selon les règlements et autres lois, les entreprises sont qualifiées pour l'exportation du travail, si elles ont au moins un capital de 6 millions de yuans (940 000 $), trois personnes ou plus familières avec les services de main-d'œuvre étrangère et les lois concernées, ont un système de gestion interne solide et disposent d'un système de gestion des urgences.

La Chine investisssant de plus en plus dans d'autres économies, le nombre de travailleurs chinois à l'étranger va augmenter rapidement et les conflits du travail liés à ces travailleurs sont susceptibles de devenir plus fréquents.

"Cela pousse le gouvernement à prendre des mesures supplémentaires pour régler les questions de main-d'œuvre à l'étranger," a expliqué Chen.

Dans la première moitié de l'année, l'investissement direct non-financier de la Chine dans de nombreu pays a augmenté de 48,2% à 35,42 milliards de dollars. Les activités d'investissement des entreprises chinoises sont menées dans 116 pays et régions du monde.

Au cours du premier semestre 2012, la Chine a envoyé 216.000 personnes travailler à l'étranger, en hausse de 2,4% par rapport à l'année dernière.

"Les recettes en devises apportées par la présence de ces travailleurs à l'étranger a dépassé 4 milliards de dollars chaque année et les moyens de subsistance de plus de 4 millions de personnes ont été améliorées," a fait remarquer Chen.

«De nombreux professionnels qui travaillaient par-delà des frontières ont créé leur propre entreprise, en tirant parti des expériences qu'ils avaient eu à l'étranger et de la technologie acquise. Les avantages sociaux sont évidents et cela favorise la prospérité générale."

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 31 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam