Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 27.07.2012 08h07
Chine : une nouvelle politique de divorce qui pourrait sauver des mariages

En Chine, la procédure de divorce dure moins d'une demi-heure, mais la ville de Cixi, dans la province orientale du Zhejiang, a récemment adopté une politique obligeant les demandeurs à attendre une semaine avant de pouvoir réellement se séparer.

A l'issue d'une semaine, 336 des 650 couples ayant demandé un divorce à Cixi ne sont pas revenus au bureau des divorces, ont annoncé les autorités locales à l'Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).

La nouvelle politique de divorce a été introduite le 1er avril, à titre d'essai, dans cette ville administrée par Ningbo.

"En d'autres termes, nous avons sauvé 336 familles [du divorce]", a déclaré He Guoxin, directeur du département des affaires sociales du Bureau des affaires civiles de Ningbo.

De nombreux couples, en particulier les jeunes nés dans les années 1980, se présentent au bureau des divorces sur un coup de tête, et ce délai leur permet de se calmer, a-t-il poursuivi.

Selon lui, le taux de remariage de la ville est passé à 18,5% en 2010, contre 9,2% en 2006, ce qui montre que de nombreux divorces sont le fruit d'une décision impulsive.

"De jeunes couples se sont même remariés trois jours après avoir divorcé", a-t-il ajouté.

La Chine a annulé en 2003 la procédure d'examen des divorces qui durait un mois

Le taux de divorce dans le pays a bondi au cours des dernières décennies, atteignant 30 à 40% dans les grandes villes comme Beijing et Shanghai, tandis que 2,21 millions de couples ont divorcé en 2011, contre 1,21 million en 2000 et 341 000 en 1980.

Shang Shaohua, membre de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC, organe consultatif suprême), a proposé en 2010 l'établissement d'un délai pour permettre aux couples cherchant à divorcer de retrouver leur calme.

Une politique de réservation pour les divorces a été adoptée pour la première fois en début d'année à Qingdao, dans la province orientale du Shandong.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 26 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam