Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 24.07.2012 15h31
Carrefour Wangjing à Beijing : des cafards vivants découverts dans l'emballage d'un produit

Des cafards vivants ! C'est ce que Monsieur Yang a trouvé dans l'après-midi du 22 juillet dans le carton d'emballage de l'eau gazeuse en bouteille qu'il avait achetée le même jour à Beijing dans le magasin de Wangjing du détaillant Carrefour. Il est ensuite revenu au magasin Carrefour pour en discuter avec certains responsables, mais en vain. Le lendemain matin, il est revenu à nouveau au magasin de Wangjing, et le responsable en service ce jour-là a accepté de trouver une solution à cette affaire, sous réserve qu'on attende le retour de son supérieur qui était en mission.

Dans l'après-midi du 22 juillet, Monsieur Yang a acheté quatre bouteilles d'eau gazeuse emballées dans un carton. A son retour chez lui, il a déposé le carton dans le frigo. Le soir vers 19h, en ouvrant le carton d'emballage, Monsieur Yang y a découvert plusieurs cafards vivants ! Il s'est rendu toute de suite, en compagnie de son épouse, au magasin Carrefour où il avait acheté ces produits. Cependant, à leur surprise, un employé du service d'accueil du magasin, après avoir appris leur problème, n'a rien fait d'autre que jeter un coup d'oeil sur les produits et de leur dire seulement « Alors retournez-les nous ! ». Ce soir-là, Monsieur Yang et son épouse sont restés au magasin de Wangjing jusqu'à minuit, attendant en vain qu'un responsable vienne discuter du problème avec eux.

Le lendemain matin, Monsieur Yang est allé à nouveau au magasin Carrefour de Wangjing. Monsieur Huo, responsable en service ce jour-là a exprimé sa volonté de trouver une solution acceptable pour Monsieur Yang. En ce qui concerne la solution, Monsieur Yang a fait part de trois demandes : le nettoyage du frigo, de l'intérieur de la voiture et de la maison ; une indemnisation égale à dix fois le prix des produits qu'il a achetés ; des excuses présentées par l'employé qui les a accueilli avec indifférence le jour précedent. Si Monsieur Yang veut faire le nettoyage lui-même, a réagi Monsieur Huo, il lui faut d'abord solliciter des instructions de son supérieur pour payer les frais de nettoyage. La deuxième demande est du ressort du département juridique de la branche, qui va en discuter après. Et l'employé, qui les a reçus le jour précédent, a présenté ses excuses à Monsieur Yang et son épouse. Mais quand Monsieur Yang a voulu que quelqu'un lui fasse le nettoyage, la réponse de Monsieur Huo a été d'attendre le retour du directeur des service clientèle pour son approbation...

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 23 juillet
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?