Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 29.06.2012 08h05
Grèce: le secteur du tourisme en grève de 24h contre les mesures d'austérité, d'autres menaces de grèves planent

Le personnel du secteur touristique grec a organisé une grève de 24 heures mercredi contre les mesures d'austérité, ne provoquant que peu de perturbations dans le pays. Les syndicats mettent en garde contre des manifestations similaires en juillet.

La grève a pris fin avec une marche symbolique vers le parlement grec et le ministère du Travail dans le centre d'Athènes. Cette marche s'inscrit dans un contexte de reprise lente de l'industrie du tourisme depuis les élections générales du 17 juin qui ont contribué à réduire l'instabilité, a indiqué la Chambre grecque de l'hôtellerie.

Les employés des hôtels et restaurants ont protesté contre les coupes salariales appliquées dans le cadre des mesures d'austérité mises en place depuis deux ans en échange de deux accords internationaux de renflouement visant à éviter la faillite de la Grèce.

Les syndicats demandent de nouveaux accords pour "garantir une vie digne" aux employés, menaçant de lancer une nouvelle vague de manifestations en été en commençant avec une grève de 48 heures le 10 juillet.

Les hôteliers et entrepreneurs de cette industrie ont expliqué que des grèves pendant la haute saison touristique nuiraient beaucoup aux recettes, comme ce fut le cas l'année dernière et l'année d'avant.

Le tourisme, pilier traditionnel de l'économie grecque, représente près d'un cinquième du PIB du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent