Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 27.06.2012 13h23
Le taux de mortalité due au sida peut être réduit, selon le directeur exécutif de l'ONUSIDA

Le Directeur exécutif du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) Michel Sidibé a déclaré mardi à Beijing être convaincu que le taux de mortalité due au sida pouvait être réduit.

"Aujourd'hui, nous voyons le déclin du taux de mortalité (due au sida)", a indiqué M. Sidibé lors d'une interview accordée à l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).

"Il y a seulement dix ans, personne n'aurait cru que nous puissions offrir un traitement aux gens pauvres", a-t-il fait remarquer, ajoutant que la communauté internationale avait obtenu des progrès dans la lutte contre le sida.

Si les porteurs du VIH sont soignés en temps opportun, l'infection sera réduite dans une certaine mesure, a-t-il poursuivi.

"Dans certaines régions du monde, comme en Afrique, des gens ont pris les mêmes médicaments pendant des années, nous devons nous assurer que de meilleurs médicaments seront disponibles pour eux au plus tôt", a-t-il souligné.

Concernant la question du vaccin, M. Sidibé a déclaré que "le monde n'[avait] pas fait suffisamment d'efforts pour trouver un vaccin".

Il a fait remarquer que la Chine avait fait des progrès dans le domaine du contrôle du VIH/sida.

Un rapport de recherche conjoint publié par l'ONUSIDA et la Chine montre qu'à la fin de l'année 2011, la Chine comptait environ 780 000 personnes atteintes du VIH/sida.

Lors de sa visite en Chine, M. Sidibé a remis mardi un prix récompensant les leaders et les innovateurs (Leaders and Innovators Award), à Li Congjun, président de l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle), pour son travail dans la lutte contre le VIH/sida.

Il s'agit d'un nouveau prix de l'ONUSIDA qui met à l'honneur les individus et institutions qui ont fait des contributions exemplaires à la campagne mondiale "trois zéros" lancée par l'ONUSIDA, à savoir "zéro nouvelle infection au VIH, zéro discrimination et zéro décès dû au sida".

Lors de la cérémonie de remise du prix, M. Sidibé a fait l'éloge du leadership exceptionnel et de l'esprit innovateur dont fait preuve M. Li pour encourager la prévention du VIH dans le monde.

Xinhua a participé en 2011 à la campagne publicitaire de la Journée mondiale du sida, avec ses quotidiens, magazines et site Internet couvrant diverses activités à cet égard. Le panneau lumineux LED de Xinhua sur Times Square à Manhattan a affiché pendant trois jours des images de prévention du VIH. Les correspondants de Xinhua à travers le monde ont également publié des articles dans ce domaine à travers différents canaux multimédia.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent