Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 24.06.2012 10h18
Chine : 5,9 millions de passagers voyagent par train au premier jour de la fête des Bateaux-Dragon

Le ministère chinois des Chemins de fer a annoncé samedi que 5,9 millions de personnes avaient voyagé par train jeudi, premier jour du pic de voyages de quatre jours occasionné par les vacances de la Fête des bateaux-dragons.

Ce chiffre marque un bond de presque 1 million de passagers par rapport à mercredi, et de 298 000 passagers par rapport à l'année dernière (+5,3%), a indiqué le ministère.

Les volumes de voyageurs du Bureau des chemins de fer de Jinan et de la compagnie ferroviaire Qinghai-Tibet ont connu la plus grosse augmentation, soit une hausse respective de 23,8% et 17,4% par rapport à la même période de l'année précédente.

Le Bureau des chemins de fer de Shanghai a connu le plus gros volume de passagers, les trains sous son contrôle ayant transporté 1,1 million de voyageurs ce même jour.

Les villes touristiques de Beijing, Tianjin et Wuhan ont toutes connu des volumes élevés du trafic ferroviaire.

En raison de ce pic de voyages, le ministère a mis en service jeudi 196 trains supplémentaires à la veille des vacances de trois jours de la Fête des bateaux-dragons.

La Fête des bateaux-dragons, aussi appelée la fête du Duanwu, est célébrée traditionnellement le cinquième jour du cinquième mois du calendrier lunaire chinois.

La fête commémore le célèbre poète chinois Qu Yuan. Le peuple chinois prépare et mange des zongzi, ou gâteaux au riz glutineux en forme de pyramide enveloppés par des feuilles de bambou, boit du vin et organise des courses de bateaux-dragons.

La fête tombe le 23 juin cette année.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent