Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.06.2012 08h52
Jalousie féminine ? Valérie Trierweiler soutient Falorni contre Ségolène Royal sur son compte Twitter

Un nouvel accroc entre la compagne du président de la République et son ancienne compagne a fait l'effet d'une bombe ces derniers jours en France.

Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande, a publié, mardi 12 juin en fin de matinée, un message sur son compte Twitter :

« Courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé. » Soit un soutien appuyé de la « première dame » au candidat socialiste dissident dans la première circonscription de Charente-Maritime, en opposition à la ligne du président, qui venait juste d'assurer officiellement Ségolène Royal de son soutien. Peut-on imaginer que la première dame contredise le président ? On s'est d'abord demandé s'il s'agissait d'un faux ou si le compte de Valérie Trierweiler avait été piraté. Mais le message a été confirmé peu après par son auteur auprès d'un journaliste de l'AFP. Les mots écrits sur le réseau social sont bien les siens. La réaction a été minimale. Interrogée mardi 12 juin sur France 3, Ségolène Royal n'a pas directement répliqué à Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande, qui a pris position en faveur de son opposant Olivier Falorni. « Je n'ai pas de commentaire à faire », a déclaré Mme Royal, en soulignant qu'elle est soutenue par le président de la République.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous