Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.06.2012 10h38
Qui veut épouser un millionnaire ?
Photo - Les jeunes femmes remplissent les formulaires de demande pour assister à l'activité de rencontre des millionnaires à Guangzhou, dans la province du Guangdong. Le 20 mai, environ 320 sur 2800 candidates ont participé à l'événement, sans savoir combien ont trouvé la bonne personne... He Ben / pour China Daily

Nombreux sont ceux qui trouvent que cette activité de rencontres pour les riches est une insulte aux femmes

Près de trois cent femmes de différentes parties de la province du Sichuan vont essayer de gagner les faveurs des millionnaires en prenant part dimanche à une compétition de rencontres à Chengdu, capitale de la province chinoise du sud-ouest.

L'organisateur du concours, le Club chinois des entrepreneurs célibataires, a déclaré que Chengdu serait une des 10 villes à accueillir l'événement.

Selon les rapports, ceux qui deviennent membres de ce club sont des hommes d'affaires célibataires ou divorcés qui ont plus de 100 millions de yuans (15,7 millions de dollars) d'actifs personnels ou sont présidents ou directeurs généraux de grandes entreprises. Afin de maintenir leur adhésion, ils doivent payer annuellement 200.000 yuans de frais.

Le concours a commencé à Guangzhou le 20 mai, attirant 320 femmes à partir d'un panel de 2800 candidates dans la capitale du Sud de la Chine, la province du Guangdong.

Pour cette étape de la compétition, à Guangzhou, on attendait dimanche environ 300 femmes de Chengdu, Deyang et de Mianyang, les grandes villes du Sichuan.Elles sont en lice pour tenter de figurer parmi les 28 finalistes féminines qui pourront rencontrer 20 millionnaires.

Li Zhuo, un fonctionnaire du club, a déclaré que les millionnaires étaient à la recherche d’une épouse âgée de 30 à 40 ans et que la plupart d'entre eux sont divorcés.

"Les exigences pour les candidatures sont que ces femmes soient diplômés d’une université, d’avoir entre 20 et 35 ans et de mesurer de 1,6 à 1,75 m", a-t-il expliqué. "Elles devront faire face à un jury qui les évaluera en fonction de leur apparences, la psychologie, la capacité à gérer l'argent et leurs points de vue sur le mariage. "

Beaucoup de personnes ont appelé le quotidien le Tianfu Morning Post de Chengdu pour savoir comment s’inscrire pour cette compétition. Pendant ce temps, sichuan.scol.com.cn, un site du Sichuan, a mené une enquête et a constaté que 54% des sondés ont déclaré que le concours était une insulte aux femmes.

Une femme se nommant Liu ayant réussi la sélection pour devenir candidate, a finalement décidé de ne pas y prendre part.

"J'ai 30 ans, ce qui est assez vieux par rapport aux normes chinoises," a-t-elle dit. "Mais j'ai décidé de poursuivre l'amour pur, sans prendre l'argent en considération après avoir eu certains doutes. De plus, je ne peux pas accepter le fait que la plupart des millionnaires soient divorcés et veulent que les candidates soient vierges. "

De nombreux internautes ont critiqué les candidates, en les traitant de matérialistes.

Cheng Fusheng, fondateur et responsable de la direction du club, a déclaré: "Il n'y a pas de différence entre un millionnaire qui annonce vouloir trouver une conjointe par le biais d'un agent et une personne ordinaire. Personne n'est contraint d'adhérer.».

Parmi les interrogés de l'enquête sichuan.scol.com.cn 's, 18% ont indiqué qu'ils approuvent M. Cheng, en disant: " Les millionnaires et les candidates ont la liberté de choisir et d’être choisies aussi longtemps qu'ils n’enfreignent pas la loi"



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?