Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 31.05.2012 14h22
FAO: pas de développement durable sans éradication de la faim

Le développement ne pourra être durable que si la faim et la malnutrition sont éradiquées, a conclu mercredi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dans un document stratégique élaboré en prévision du Sommet Rio+20, qui se tiendra en juin à Rio de Janeiro.

"Le développement ne pourra être qualifié de durable tant que persistera cette situation- où près d'un être humain sur sept est victime de sous-alimentation", a déclaré dans un communiqué de presse le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva.

"La quête de sécurité alimentaire peut être le fil conducteur entre les différents enjeux auxquels nous faisons face et contribuer à bâtir un avenir durable. Le Sommet de Rio offre une occasion unique d'examiner la convergence entre les programmes de sécurité alimentaire et de durabilité pour garantir la réalisation de ces objectifs", a-t-il ajouté.

D'après le rapport, un des problèmes majeurs rencontré est qu'en dépit des progrès significatifs accomplis dans le développement et la production alimentaires, des centaines de millions de personnes sont privées des moyens de produire ou d'acheter la nourriture qui leur permettrait de mener une vie saine et productive.

"Il est capital d'améliorer les systèmes agricoles et alimentaires si l'on veut créer un monde plus sain, tant pour les individus que pour les écosystèmes", précise le rapport. Ces systèmes consomment 30% de l'énergie mondiale, l'agriculture et l'élevage étant responsables à hauteur de 70% de tous les prélèvements d'eau dans le monde.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »