Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 31.05.2012 14h20
Chine : les résultats d'un test ADN confirment l'identité d'un conducteur impliqué dans un accident de la route

La police de Shenzhen dans la province du Guangdong (sud), a confirmé mercredi que Hou Peiqing était le chauffard responsable d'un accident meurtrier survenu samedi dernier.

La police a dévoilé les résultats d'un test ADN lors d'une conférence de presse, confirmant que Hou était l'auteur de l'accident et que personne n'avait été pris comme bouc émissaire à sa place.

Trois personnes ont été tuées et deux autres blessées lors de l'accident provoqué par une voiture qui avait percuté samedi dernier deux taxis en tentant de les doubler.

Les résultats de l'ADN ont prouvé que la tache du sang laissée dans la voiture appartenait à Hou.

L'accident a également suscité des inquiétudes sur la fiabilité des voitures électriques BYD, un des taxis impliqués dans la collision étant un modèle BYD e6.

Le taxi BYD a en effet pris feu après avoir été percuté, et les trois passagers à son bord ont été tués sur le coup tandis que l'autre taxi impliqué dans l'accident et roulant avec un carburant normal n'a causé qu'une blessure légère.

La police de Shenzhen a déclaré que la ville était en train d'effectuer des contrôles sur la fiabilité des taxis BYD et avait lancé une enquête sur la cause de l'accident.

La ville de Shenzhen compte 500 véhicules électriques BYD utilisés pour ses transports publics, dont 300 taxis et 200 bus.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »