Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.05.2012 14h09
Le qiqong sur fond de polémique et scepticisme

Après avoir revendiqué la «magie» d'un groupe de praticiens de qigong, un département de santé local au nord-ouest de la Chine se trouve maintenant au centre d’une moquerie et de scepticisme.

En ce mois de mai, le ministère de la Santé de la province du Gansu a organisé un cours de qigong d’une durée de neuf jours, pour des responsables de la santé et des infirmiers. "A la suite de cette formation de qigong, 41 des 47 praticiens ont ouvert avec succès le méridien du vaisseau de conception (ren mai) et le vaisseau gouverneur (du mai) », a annoncé mardi dernier un communiqué publié sur le site officiel du ministère.

«Ils se sentent vigoureux après cette réussite. Leurs anciennes maladies sont maintenant soulagées ou guéries et leur régime alimentaire, le sommeil et la selle sont de retour à la normale," a-t-il indiqué.

Une polémique a été rapidement déclenchée, après qu’un membre du personnel du département ait posté un message sur weibo.com, le plus populaire site chinois de micro-blogging, évoquant de nombreuses questions : comment les praticiens peuvent-ils réalisés de si gros progrès dans une période si courte, est-ce réalisable par tous...

Selon d'anciennes théories médicales chinoises, les vaisseaux de conception et gouverneur, situés à différents points d'acupuncture, permettent de contrôler respectivement le flux Yin et l’énergie Yang du corps humain.

En pratiquant le qigong, un exercice visant à aligner le souffle et le mouvement, les personnes sont formés pour sentir le corps de «qi», considéré comme un principe actif présent dans tout être vivant qui circule à travers leur corps. Avec une expérience pratique suffisante, les gens sont censés être en mesure d’ouvrir les deux vaisseaux, leur donnant ainsi accès à l'énergie infinie.

Les fictions populaires de kung fu mentionnent que les maîtres d'arts martiaux - souvent praticiens de qigong - deviennent invincibles après l'ouverture des deux vaisseaux. Mais il faut des années voire des décennies pour y parvenir..

Bien que des centaines de millions de Chinois pratiquent encore le qigong pour garder la forme, certains internautes ont déclaré que l’affirmation de deux vaisseaux sonne "juste trop magique" dans la vie réelle.

"S'ils sont capables de le faire, j'espère vraiment que ces responsables de la santé peuvent enseigner à tous dans ce pays cette compétence afin que personne ne tombe malade à nouveau", a exprimé un internaute au nom de Huluyao Lulu.

Cependant, Liu Weizhong, directeur du Département de la Santé du Gansu, l'homme qui est derrière le cours de neuf jours de qigong, a souligné que cette pratique n'est pas aussi mystérieuse que cela puisse paraître.

"Nous avons tous lu des romans et regarder des films de kung fu quand nous étions enfants. En raison de l'information trompeuse dans ces romans, bon nombre d'entre nous pensent que l'ouverture des deux vaisseaux est une chose très difficile à faire, mais je veux pour vous dire ... le kung-fu n’est pas surnaturel, "a expliqué Liu dans un poste de Weibo.

Liu, 55 ans, est connu pour promouvoir activement la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Il a déclenché un véritable débat l'année dernière, quand il a essayé de convaincre les gens des avantages médicaux des pieds de porc, en faisant valoir que des centaines de patients avaient récupéré après avoir ingurgité leur soupe de pieds de porc.

Li Yingcong, professeur à l'Institut du Gansu de la MTC, a déclaré que le qigong n'est pas aussi magique que décrit dans les romans de kung fu.

"Comme une étape importante dans les exercices de qigong, pour l'ouverture du vaisseau conception et du vaisseau gouverneur, cela consiste à laisser librement le «qi» à l'intérieur du flux de son corps afin de coordonner le Yin et le Yang, mais il n'y a pas moyen de savoir si ses deux vaisseaux sont ouverts vers le haut ou non pas parce que c'est juste un sentiment du praticien", a reconnu Li..

Le département de la santé du Gansu a déclaré jeudi dans un dernier communiqué que le malentendu sur la revendication du qigong était le résultat d’un manque de travail pour introduire les théories TCM auprès du grand public.

La Chine permet d’utiliser à la fois la médecine occidentale moderne et la médecine traditionnelle chinoise, y compris l'acupuncture et la phytothérapie, dans la pratique d'un traitement médical.

Cependant, contrairement à l'expérience basée sur la médecine traditionnelle chinoise, la médecine occidentale moderne considère que le système des méridiens, le réseau dans le corps humain constitué des points d'acupuncture et des vaisseaux, n’existe pas, car aucune preuve ne l’a démontré, a déclaré Li Tiantian, qui est titulaire d’ un doctorat en bioinformatique.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »