Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 24.05.2012 16h00
Margaret Chan s'engage à accorder une priorité à la couverture universelle de santé

Margaret Chan, réélue pour effectuer un second mandat à la tête de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), s'est engagée mercredi à accorder une priorité à la couverture universelle de santé.

Lors d'une conférence de presse tenue à Genève peu après sa réélection, Mme Chan a déclaré vouloir « assurer la continuité » et « ne pas baisser les bras ».

Elle a souhaité « continuer à améliorer les conditions des femmes et de l'Afrique » comme elle s'était engagée à le faire lorsqu'elle était entrée à l'OMS en tant que directeur du Département de la protection de l'environnement humain 2003. Elle a insisté sur l'importance de la couverture universelle des soins de santé et a dit que « chaque personne devrait avoir aux soins dont il a besoin ».

Mme Chan s'est aussi engagée, d'ici 2017, d'améliorer particulièrement la santé des femmes et de l'Afrique.

Le Sénégal, représentant de la région africaine a fait allusion au « dévouement et à l'énergie » du Dr Chan. Il l'a « encouragé à poursuivre son travail dans le même élan ». Le représentant du Pérou a pris la parole au nom de la région des Amériques. Il s'est dit « convaincu par les compétences » de la directrice générale qui « lui permettront de guider l'organisation dans le contexte actuel difficile ». Oman, représentant de la région méditerranée orientale, a décrit « l'impact que Margaret Chan a eu sur la santé publique » et qu'elle a « prouvé sa capacité de faire face » à toutes les situations. Au nom de l'Asie du Sud-Est, le représentant du Bhoutan a loué « la compétence, le réalisme, le professionnalisme et le grand ceour » du Dr Chan qui « pourront mener à bien les changements ». Il a conclu en disant : « avec vous, nous avons tous les atouts pour regarder vers l'avenir ».

Seule candidate, Margaret Chan, a été réélue, avec 98% des voix, pour effectuer un second terme à la tête de l'Organisation mondiale de la santé. Ce mandat débutera le 1er juillet 2012 et prendra fin le 30 juin 2017.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »