Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 24.05.2012 08h12
Chine : baisse de 40% des cas de conduite en état d'ivresse grâce à une nouvelle réglementation

Les cas de conduite en état d'ivresse ont diminué de 40% l'année dernière, après qu'un amendement a durci les sanctions pour les contrevenants, selon un responsable de la sécurité publique.

La police chinoise a traité 368 000 cas de conduite en état d'ivresse depuis le 1er mai 2011, date à laquelle un amendement au Code pénal est entré en vigueur, a rapporté mercredi le journal Beijing News, citant Huang Ming, vice-ministre de la Sécurité publique.

Les villes de Beijing et Shanghai ont enregistré une diminution de 70% de ce genre d'affaires.

En 2011, la conduite en état d'ivresse a provoqué 3 555 accidents de la route et fait 1 220 morts, des chiffres respectivement en baisse de 18,8% et 37,7% en glissement annuel, selon les statistiques officielles.

Cet amendement définit la conduite en état d'ivresse comme acte criminel, même dans les cas n'ayant pas entraîné d'accident de la route.

En vertu de la loi actuelle, les chauffeurs risquent une révocation à vie de leur permis de conduire s'ils provoquent un grave accident, alors que la loi précédente imposait une suspension de permis de trois à six mois.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »