Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 22.05.2012 08h27
Un célèbre présentateur accusé de xénophobie pourrait demander réparation en justice
Une photo non datée montrant Yang Rui présentant une émission [Source: http://cctv.cntv.cn/]

Un célèbre présentateur de télévision chinois a déclaré dimanche qu'il envisageait de poursuivre en justice un blogueur l'ayant accusé d'être xénophobe, pour des commentaires qu'il a faits sur Sina Weibo.

Yang Rui, qui présente « Dialogue », une émission en langue anglaise diffusée sur CCTV News, a déclaré que Charlie Custer, rédacteur en chef de China Geeks, avait « porté atteinte à sa réputation ».
Il consulte ses amis au sujet du dépôt d'une action en justice, a-t-il dit.

Le conflit est né suite à la publication par Yang Rui d'un message sur le microblog Sina Weibo vendredi dernier, dans lequel il a évoqué certains étrangers en Chine comme des « déchets », des « espions » et « des trafiquants ... qui ne peuvent pas trouver d'emploi aux États-Unis et en Europe, et qui viennent en Chine pour prendre de l'argent, se livrer à la traite humaine et à l'immigration illégale ».

Il a terminé en exhortant les autorités à « expulser ceux qui diabolisent la Chine ».
En réponse, Charlie Custer, un blogueur américain qui parle couramment le mandarin, a lancé une campagne en ligne appelant au renvoi du présentateur de Dialogue.

« Ces mensonges malveillants ne représentent pas la grande majorité des citoyens étrangers vivant en Chine. Il est extrêmement insultant de voir un présentateur de CCTV Dialogue, une émission qui est censée traiter des échanges interculturels, propager ce genre de discours raciste, haineux », a écrit M. Custer sur Sina Weibo.

« Nous demandons à ce que CCTV résilie immédiatement le contrat de Yang Rui et condamne son message partial et inexact sur (Sina) Weibo ».

A la date de dimanche soir, le message avait été transféré 3 600 fois.

Contacté par le China Daily, M. Custer a refusé de faire tout commentaire.

« Ses remarques ne sont rien d'autre que de la diffamation à l'encontre un présentateur sincère et consciencieux qui se dévoue aux échanges culturels internationaux depuis 13 ans », a dit M. Yang lors d'un entretien téléphonique.

Il a dit que son message avait été écrit en réponse à plusieurs cas récents dans lesquels des étrangers ont agressé des Chinois, ainsi que la campagne lancée le 15 mai par le bureau de sécurité publique de Beijing, visant à lutter contre l'entrée, le séjour et l'emploi illégaux des étrangers à Beijing.

« Il est nécessaire que les étrangers se souviennent qu'ils doivent se conformer aux coutumes et aux lois locales quand ils sont en Chine », a dit l'animateur de télévision, bien qu'il ait ajouté que son message ne faisait pas référence au moindre individu ou groupe, et que la formulation pouvait avoir été mal comprise par certaines personnes.

« Je m'en tiens à mon opinion, même si ma formulation est rude », a dit M. Yang.

Un responsable de la communication de CCTV, qui a parlé sous couvert d'anonymat, a déclaré qu'il était peu probable que la société fasse une déclaration officielle sur le comportement personnel d'un employé.

« Yang Rui est un présentateur très expérimenté et chevronné, et les opinions qu'il a exprimées sur son compte Sina Weibo sont les siennes », a-t-elle dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »