Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 02.05.2012 09h14
Des conserves de fruits suspectes

L'observatoire de haute qualité du pays exige de ses services de contrôler les fabricants de conserves de fruits. La décision fait suite à un rapport récent des médias mettant en évidence le manque d'hygiène dans les productions et l'abus d'additifs alimentaires dans le commerce.

"Les inspecteurs doivent aller sur les sites de production de fruits de conserves pour vérifier les entreprises et leurs produits et mener des campagnes de contrôle de qualité dans des endroits où leur fabrication et traitement sont répandus", pouvait-on lire mercredi sur le site internet de l'Administration générale de la supervision de la qualité, de l'inspection et de la quarantaine (AQSIQ).

Des reporters de la télévision centrale chinoise (CCTV) ont récemment enquêté sur certains fabricants de fruits en conserves à Shanghai, dans le Zhejiang et le Shandong et ont constaté des violations graves de la réglementation de la production.

Des produits alimentaires étaient éparpillés sur le sol dans certaines usines dans la ville de Linyi, dans la province du Shandong et selon le rapport les ouvriers ont révélé qu'ils n'avaient pas de licence de production ou de permis de la santé. Des matières premières étaient pourries et même retrouvées mélangées à des ordures.

Les journalistes ont envoyé quelques échantillons de denrées alimentaires qui ont été contrôlées au Centre de Beijing pour une analyse physique et chimique.

Les résultats ont montré que le contenu des édulcorants, des conservateurs, de colorants et des agents de blanchiment dépassaient les normes nationales.

"Une consommation à long terme et excessive de ces substances peuvent nuire au foie et aux reins», a déclaré Li Keji, professeur à l'école de santé publique de l'Université de Beijing.

L'observatoire de qualité de la Chine a également demander aux autorités locales de lancer des inspections ciblées des producteurs de conserves de fruits.

Les scandales récurrents dans l'industrie alimentaire de la Chine ces dernières années, y compris du lait contaminé et "l'huile recyclée", ont déclenché des vagues de colère et miné la confiance du public dans l'industrie alimentaire.

Pour répondre aux préoccupations du public, la Commission nationale pour le développement et la réforme en Chine et le ministère de l'industrie des technologies de l'information, ont dévoilé mercredi un plan de développement pour l'industrie alimentaire, s'engageant à faire avancer la construction d'un système alimentaire suivi au cours de la période 2011-2015 pour améliorer la qualité supervision.

La Chine va promouvoir la technologie pour enregistrer et mettre en ligne des éléments individuels, afin d'améliorer le mécanisme de service d'information qui permet selon le plan de suivre les producteurs d'aliments.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine