Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 25.04.2012 15h10
« Le Sept de pique » se rend

Un meurtrier présumé en fuite depuis huit ans est actuellement en garde à vue à Yiwu dans la province du Zhejiang.

Liu Rongwan, né en 1965, s'est rendu de son plein gré le 12 Avril.

Liu s'est rendu car il ne pouvait plus supporter la vie en tant que fugitif.

«J'ai vécu dans la peur toutes ces années", a-t-il confié à la police.

Liu a voyagé à travers le Guangdong, le Fujian, le Hunan et également dans les provinces du Zhejiang et du Guangxi Région autonome Zhuang à l'aide d'une fausse carte d'identité.

Natif de la ville de Gaozhou dans la partie ouest de la province du Guangdong, Liu était le «sept de pique" dans le jeu de cartes publié par la police de Guangzhou, qui contient des informations détaillées de 54 criminels recherchés.

Plus de 70% des fugitifs sur les cartes sont soupçonnés d'assassinats. Les cartes ont été largement distribuées dans l'espoir de capturer les suspects.

Liu est le premier des 54 à se rendre.

La police du district Luogang à Guangzhou avait mis en place un groupe de travail pour enquêter sur cette affaire après avoir découvert le corps d'une femme dans une ferme du village Tianxin le 15 mars 2004.

La victime, nommée Xu, travaillait sur le stand de Liu, au bazar agricole Dongping dans le district de Baiyun à Guangzhou. Liu avait disparu peu de temps après la découverte du corps.

Liu a expliqué aux forces de l'ordre, qu'il avait eu une liaison avec Xu, mais que plus tard, ils avaient eu une dispute. Après une vive altercation dans la fourgonnette de Liu, il a tué Xu.

Au cours des recherches de Liu, la police avait également demandé à sa famille de le persuader de se rendre, selon la police à Guangzhou.

Les autres fugitifs sont invités à suivre l'exemple de Liu et de se rendre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande
Le Soudan et le Soudan du Sud : rien n'est plus précieux que la paix !
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale