Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 22.04.2012 09h52
Les hôpitaux chinois appelés à cesser d'utiliser les médicaments concernés par le scandale des gélules contaminées

Les hôpitaux chinois ont été appelés à cesser d'utiliser les médicaments dont les capsules pharmaceutiques pourraient être contaminées, a annoncé vendredi le ministère de la Santé.

Les hôpitaux doivent examiner leurs stocks, retirer et sceller tous les médicaments listés par l'Administration d'État des produits alimentaires et pharmaceutiques (AEPAP), qui pourraient être contaminés, indique un communiqué du ministère.

Les hôpitaux doivent également s'abstenir d'acheter ou d'utiliser les médicaments listés avant que l'AEPAP n'ait achevé les analyses, indique le communiqué.

La Télévision centrale de Chine (CCTV) a rapporté dimanche dernier que plusieurs sociétés avaient fabriqué des gélules pharmaceutiques avec de la gélatine industrielle dont la teneur en chrome est bien plus élevée que celle de la gélatine comestible et peut être toxique si elle est ingérée en grande quantité. Elle a également nommé plusieurs médicaments contenus dans des gélules contaminées.

En réponse au rapport de CCTV, l'AEPAP a ordonné la suspension de la vente et de la consommation de 13 médicaments produits par neuf entreprises pharmaceutiques mentionnées dans le rapport jusqu'à la fin des analyses en laboratoire.

Jeudi, l'Administration a révélé les résultats des analyses de 42 lots de médicaments, qui indiquent que 23 d'entre eux contiennent une quantité excessive de chrome, dont plusieurs sont produits par les neuf entreprises mentionnées dans le rapport.

Les fabricants ont été exhortés à rappeler les lots de médicaments contaminés et à les détruire sous surveillance.

Trois fabricants de gélules pharmaceutiques dans la province orientale du Zhejiang se sont vus retirer leur licence de fabrication.

Selon un communiqué publié vendredi à l'issue d'une réunion, l'AEPAP a ordonné à ses branches provinciales d'inspecter tous les fabricants de gélules pharmaceutiques, les entreprises pharmaceutiques et les fabricants de gélatine à usage médical.

Des enquêtes préliminaires et approfondies seront menées dans les sociétés ayant acheté des gélules aux trois fabricants impliqués dans le scandale, stipule le communiqué de l'AEPAP.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme