Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 18.04.2012 08h41
Chine : arrestation du directeur d'une usine de gélatine suite au scandale des gélules contaminées

Le patron d'une usine de gélatine dans la province du Hebei (nord) a été arrêté lundi, après avoir mis le feu à son usine pour détruire des preuves suite au scandale des gélules contaminées au chrome.


Song Xunjie, directeur de l'usine de gélatine de Xueyang dans le district de Fucheng, a délibérément mis le feu à son usine dimanche à 15h30, selon un communiqué publié mardi par le gouvernement du district.


L'incendie a été éteint dimanche à 16h30 et aucune perte humaine n'a été rapportée, selon le communiqué.


D'après l'enquête préliminaire, M. Song aurait mis le feu pour détruire la preuve que l'usine avait fourni de la gélatine industrielle à des fabricants de gélules.


Le Bureau d'inspection de la qualité du district a suspendu la production de l'usine et placé 200 tonnes de gélatine sous scellés pour une enquête complémentaire.


Établie en 2004, avec un investissement de 2,1 millions de yuans (environ 330 000 dollars), l'usine dispose d'une capacité de production annuelle de 280 tonnes et de 32 employés.


L'usine a été mise sous les feux des projecteurs par les médias qui ont affirmé qu'elle avait vendu de la gélatine industrielle à un producteur de gélules au Zhejiang.


L'Administration d'État des produits alimentaires et pharmaceutiques (AEPAP) a émis dimanche une annonce d'urgence requérant la suspension de la vente et de la consommation de 13 types de médicaments contenus dans des gélules contaminées au chrome.


L'administration a ordonné à ses bureaux locaux d'ouvrir une enquête sur cette affaire et d'examiner les médicaments mentionnés dans ce rapport.


L'AEPAP a dépêché une équipe dans le district de Xinchang de la province du Zhejiang, où la Télévision centrale de Chine (CCTV) a révélé que des compagnies produisaient des gélules avec la gélatine industrielle.


Cette équipe travaille de concert avec l'administration locale des produits alimentaires et pharmaceutiques pour déterminer les sources de cette gélatine industrielle, enquêter sur le processus de production des gélules contaminées et découvrir où ces dernières ont été vendues, selon l'AEPAP.


Mardi, un total de 23 personnes impliquées dans la production et la vente de gélules pharmaceutiques contaminées avaient été arrêtées dans le district de Xinchang, a indiqué la police locale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »