Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 12.04.2012 08h38
Révision des lois de copyright

L'administration nationale du copyright a apporté un nouvel amendement aux lois régissant l'industrie de la musique. Selon le nouvel article, la musique sera protégée pendant 3 mois. Après cette période, la musique pourra être utilisée sans la permission des producteurs.

Selon le nouveau texte, après une période de protection de 3 mois, ceux qui utiliseront les droits de copyrights sans permission devront s'enregistrer auprès des départements gouvernementaux concernés, marquant les sources et payant les droits à la Société Chinoise de Copyright de Musique, qui est une tierce organisation de gestion des droits d'auteur. Plusieurs producteurs de musique s'opposent à cet article qui va leur faire perdre, selon eux, leurs droits de gérer eux-mêmes leurs oeuvres.

Zhou Junwu

Cabinet juridique JT&N

"Selon l'amendement, les producteurs de musique vont perdre le droit de fixer les prix de leurs oeuvres au profit de l'organe de gestion du copyright. Ils perdent aussi le droit de déterminer à qui leurs oeuvres pourront être vendues."

De nombreux producteurs se sentent offensés par cet amendement. Ils ont peur qu'il ne provoque de mauvaises utilisations de leurs créations musicales. Nombreux sont ceux qui se préparent à dire non. Toutefois, certains experts pointent aussi les avantages de la nouvelle loi.

Zhou Junwu

Cabinet juridique JT&N

"Il semble que l'amendement ait pour but de populariser la musique originale et fournisse des canaux qui permettront aux producteurs de musique de gagner plus d'argent. Avant aucun article ne clarifiait l'organisme qu'il fallait payer pour utiliser les oeuvres."

Zhou Junwu note que l'industrie chinoise de la musique pop passe par des temps difficiles. Il pense que la période de 3 mois devrait être étendue à 1 an ou plus. Il dit aussi que l'organisation de gestion du copyright devrait mettre en place un système transparent de paiement.



Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »
Commentateur du Quotidien du Peuple : soutenons fermement la juste décision du Comité central du PCC
Pour une redécouverte de l'esprit de Bandung