Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 02.04.2012 15h01
Les bienfaits du thé au crottin de panda : des affirmations rejetées par les experts

Le Thé fécondé par la fiente de pandas géants a provoqué une polémique au sud-ouest de la Chine dans la province du Sichuan, après qu'un entrepreneur local ait affirmé que cela pourrait aider à prévenir du cancer.

An Yanshi, Un homme d'affaires et calligraphe, a élevé du «thé panda" fertilisé avec 10 tonnes de selles de panda géant depuis novembre dernier dans la ville de Ya'an.

L'entrepreneur demande 20.000 yuans (3.175 dollars) pour 50 grammes de thé, en espérant entrer dans le Livre Guinness des Records avec ce prix extrêmement élevé.

An envisage de vendre seulement 21 lots de thé de 50 grammes chaque année.

L'homme d'affaires a choisi le prix en fonction des capacités de restauration du thé, qu'il prétend sont le résultat de l'utilisation de la bouse de panda.

"Les pandas mangent des feuilles de bambou naturelles sans aucun additif, ce qui fait que leurs excréments donnent le meilleur engrais."a-t-il expliqué .

"Le feuilles de thé ont également une fonction anti-cancer, qui, je crois est renforcée en utilisant un tel engrais."

Toutefois, les déclarations d'An, ont été largement rejetées par les experts.

Aucune preuve

"Bien que le thé vert aide à prévenir et à guérir les tumeurs gastro-intestinales, il n'existe aucune preuve pour montrer que les selles de panda puissent améliorer cette fonction," a déclaré le Dr Shi Jun de l'Institut de botanique de l'Académie chinoise des sciences.

"De plus, il n'y a pas un seul rapport scientifique montrant que les feuilles de bambou prévenaient du cancer. Même si ces feuilles peuvent avoir certaines propriétés de prévention du cancer, il n'existe aucun moyen de savoir si ces propriétés peuvent être transférées à des feuilles de thé," a fait remarquer Shi.

Un autre expert a indiqué que c'était juste au sujet de la bouse de panda comme engrais, mais n'avait aucun effet sur le cancer.

«La bouse de Panda est un très bon engrais, mais n'a aucune capacité de créer une prévention du cancer des plantes», a déclaré Zhang Hemin, directeur du Centre Wolong Giant Panda Research Protection.

L'idée est venue d'utiliser les selles de panda après avoir appris que les pandas géants utilisaient seulement environ 20% de la valeur nutritionnelle des plantes qu'ils consomment.

Il pensait trouver le reste dans le crottin.

An a déclaré qu'il ferait don de ses bénéfices à l'Alliance des bénévoles de l'environnement, une organisation de protection de l'environnement, où il envisage de s'établir.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
BRICS : la nouvelle voix mondiale
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis