Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 29.03.2012 15h28
Des camions de nourriture à New York

Les camions de nourriture sont populaire à l'heure du déjeuner à New York et ils sont en train de devenir un bon choix pour le dîner pour ceux que cela ne gène pas de manger en restant debout.

Le midi à New York, c'est donc l'heure de pointe pour les camions de nourriture "Schnizels and Things". Avec 10 dollars américains vous pouvez avoir un schnitzel avec un accompagnement comme une purée de pommes de terre ou des frites. A New York, c'est une bonne affaire.

"Ca vaut vraiment le coût. Si vous dépensez environ 10 dollars pour votre déjeuner au camion de nourriture, vous savez que ce sera un bon repas."

Le camion peut servir environ 200 personnes par jour et il n'a été profitable que six mois après avoir commençé son business. Ce genre de camions de nourriture se trouvent partout à travers les Etats-Unis, et beaucoup sont soutenus par des chefs expérimentés. Les raviolis vendus sur le camion Rickshaw Dumpling de New York sont créés par un chef d'un restaurant présent au guide Michelin. Pour les nouveaux restaurateurs, le camion de nourriture est une bonne opportunité. Avec un petit investissement, ils peuvent développer des clients habitués avant de s'établir dans un endroit avec des briques. C'est ce que Schnitzels et Things a fait. En 2009, ils ont commencé leur business avec 65 mille dollars. Deux ans plus tard, ils ont ouvert un restaurant avec 5 fois plus de capital.

Oleg Voss

Propriétaire

Schnitzels et Things

"La raison pour laquelle nous avons commencé avec le camion, c'est le capital d'investissement. J'avais pas assez d'argent pour ouvrir un vrai restaurant. Alors, le camion nous a vraiment aidés pour le développement et gagner en renommée."

Selon les experts de la restauration, ces camions sont en train de devenir une attraction croissante pour les jeunes entrepreneurs parce que c'est plus difficile que jamais d'avoir l'argent pour ouvrir un restaurant.

Peter Saleh

Expert en restauration

"Si vous êtes un nouvel opérateur qui n'a pas d'expérience dans le domaine de la restauration, vous avez zéro possibilité d'avoir un emprunt bancaire. Ils ne vont pas vous prêter de l'argent pour ouvrir un restaurant."

Et en ce qui concerne les coûts de publicité, tout ce dont vous avez besoin, c'est un compte sur Twitter et Facebook.

Oleg Voss

Propriétaire

Schnitzels et Things

"Je dois dire que les médias sociaux sont inestimables. Depuis le début, nous n'avons pas dépensé d'argent pour le marketing."

Les clients peuvent retrouver la localisation du camion en ligne. Les pages Facebook montrent où le camion sera stationné. S'ils passent dans le voisinage, vous savez que vous êtes invité.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine