Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 13.03.2012 11h52
Les Chinois retournent au Japon pour participer aux efforts de reconstruction

Les ressortissants chinois n'ont pas oublié l'aide qu'ils ont reçue de leurs amis japonais après le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, et ils sont déterminés à retourner dans les zones ravagées par la catastrophe afin de participer aux efforts de reconstruction.

Parmi les trois préfectures du Nord-Est du Japon les plus durement touchées par la catastrophe, Miyagi est l'endroit où vivent la plupart des ressortissants chinois. C'est le foyer de plus de 7 000 ressortissants chinois, dont 2 000 étudiants, qui vivent dans la capitale régionale, Sendai.

Au moins huit ressortissants chinois ont été tués par le séisme et le tsunami, dont sept rien qu'à Miyagi.

Cinq stagiaires chinois sont retournés à Miyagi le mois dernier pour reprendre leur formation dans une usine de traitement de fruits de mer dans la ville d'Onagawa. Le directeur général de la société, Mitsuru Sato, âgé de 55 ans, a été emporté par le tsunami après avoir évacué les stagiaires vers un terrain plus élevé et y a laissé la vie.

Le Premier ministre Wen Jiabao a exprimé sa gratitude à M. Sato lors d'une visite à Miyagi en mai dernier, disant: « Je loue hautement son acte de secours à des personnes, indépendamment de leur nationalité ».

Il y avait environ 160 stagiaires chinois dans 19 entreprises de transformation de fruits de mer à Onagawa en mars dernier.

Environ 20 sont retournés au Japon pour reprendre leur poste.

Selon le Ministère de la Justice du Japon, le nombre préliminaire de personnes enregistrées en tant que résidents étrangers au Japon était de 2 078 480 à la fin de 2011, en baisse de 55 671 par rapport à l'année précédente. Miyagi a perdu 13,2 % de ses résidents étrangers.

Les ressortissants chinois constituent le plus grand groupe d'étrangers, avec 674 871 inscrits comme résidents au Japon. Beaucoup d'entre eux apportent leur contribution à des zones touchées par les catastrophes côtières.

Le Gouverneur de Miyagi Yoshihiro Murai a exprimé sa gratitude à la Chine samedi dernier pour l'aide qu'elle a offert.

Mais malgré cette aide, il reste de nombreux défis pour la reconstruction de la préfecture. Jun Oika, Directeur adjoint de la Division des affaires de l'emploi du gouvernement local de Miyagi, a déclaré que le nombre de personnes sans emploi a atteint 47 000 après le tsunami. La population totale est d'environ 1,7 million de personnes.

Pour soulager les souffrances de la population locale, un couple de pandas géants pourrait être envoyé de Chine vers un zoo de Sendai.

L'idée est née d'une correspondance entre le Premier ministre Wen Jiabao et une jeune fille japonaise, qu'il a rencontrée lors d'une visite à Miyagi en mai dernier.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 12 mars
Sélection du Renminribao du 12 mars
Publication de la « liste noire de la pratique des pots-de-vin » : peut-elle vraiment freiner et empêcher la corruption ?(Dialogue)
La diplomatie : parfois il faut avoir l'audace et la sagesse de « prendre le devant »
Les droits de l'homme en Chine : d'une loi constitutionnelle à une loi juridique