Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 08.03.2012 10h30
Norvège: le meurtrier Anders Breivik officiellement accusé d'actes terroristes et de meurtres avec préméditation

Le meurtrier norvégien Anders Vehring Breivik a été accusé mercredi d'actes de terrorisme et de meurtres prémédités pour ses deux attaques sanglantes dans le pays.

Au total, 77 personnes ont été tuées dans l'attaque à la bombe dans le centre-ville d'Oslo et le massacre d'Utoeya, île située à 40 km à l'ouest de la capitale norvégienne, le 22 juillet 2011. Breivik a reconnu ces deux attaques tout en plaidant non coupable.

Le document de 19 pages, qui contient les séquences des attaques, a été lu à Breivik à la prison d'Ila à 10h00 (0900 GMT) par les procureurs Inga Bejer Engh et Svein Holden.

Dans l'explosion de la bombe dans le quartier des ministères à Oslo, huit personnes ont été tuées et plus de 200 autres blessés.

Quelques heures après l'attaque à Oslo, M. Breivik était à Utoeya, où il a ouvert le feu avec un fusil semi-automatique et un pistolet semi-automatique jusqu'à ce qu'il soit arrêté. Ce massacre a fait 69 morts, pour la plupart des membres de la Ligue de la jeunesse du Parti travailliste au pouvoir, selon les procureurs.

Les jugements contre M. Breivik ont été rendus en se basant sur la section 147 du Code pénal (sur les actes terroristes) et sur le premier rapport d'expert, qui conclut que M. Breivik est mentalement malade. C'est pourquoi, les procureurs ont demandé son transfert obligatoire dans un centre psychiatrique.

Mais les procureurs ont fait savoir qu'il écoperait d'une peine de prison si les preuves venaient à changer pendant le procès, qui devrait ouvrir ses portes le 16 juillet.

Comme le premier rapport d'expert sur l'état mental de M. Breivik, remis par les psychiatres Synne Soerheim et Torgeir Husby, avait provoqué des débats houleux, la Cour du district d'Oslo a demandé à deux autres psychiatres, Terje Dry Ice et Agnar Aspaas, de fournir un autre rapport basé sur leurs observations et analyses.

Les quatre experts participeront aux audiences et expliqueront et présenteront leurs points de vue à la cour, a indiqué Bejer Engh.

S'il s'avère que Breivik était sain d'esprit au moment des crimes, il pourrait écoper d'une peine allant jusqu'à 21 ans de prison.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 7 mars
Principales nouvelles du 7 mars
Le rééquilibrage des relations extérieures de la Russie
Plutôt une réforme imparfaite qu'une crise !
La victoire de Poutine devrait favoriser les relations sino-russes (COMMENTAIRE)