Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.03.2012 09h13
Bo Xilai : il faut s'occuper de l'écart des revenus

Bo Xilai, député de la XIe Assemblée populaire nationale (APN) et chef du Parti de Chongqing, a demandé lundi que l'on porte attention de manière urgente à l'élargissement de l'écart des revenus au pays.

M. Bo participe au groupe de discussion de la délégation de Chongqing à la cinquième session de la XIe APN. Selon lui, parmi les facteurs énumérés dans le rapport sur le travail du gouvernement qu'a présenté le premier ministre Wen Jiabao lundi matin, s'occuper de l'écart grandissant des revenus est ce qui l'a frappé davantage.

De pair avec l'essor de son économie des trois dernières décennies, la Chine a enregistré un écart des revenus qui s'élargit sans cesse.

Un des 25 membres du Bureau politique, M. Bo a cité des données du Bureau national des statistiques qui montrent que le coefficient de Gini, une mesure de la disparité des revenus, est passé de 0,317 en 1979 à 0,47 en 2010 - le seuil internationalement accepté est de 0,4 – ce qui indique que l'inégalité des revenus pourrait être une menace à la stabilité sociale.

De 2008 à 2010, cette donnée a été d'environ 0,4 aux États-Unis, 0,36 au Royaume-Uni, 0,32 en France et 0,28 en Allemagne, a indiqué M. Bo.

« La répartition des revenus est un fait saillant du rapport de travail du premier ministre Wen Jiabao, et elle est cruciale pour résoudre les problèmes sociaux qui y sont liés », a souligné M. Bo à sa délégation.

Selon ce dernier, l'élargissement de l'écart des revenus affectera non seulement la croissance de la consommation, mais constituera également une menace pour la stabilité sociale et le développement.

La Chine a travaillé dur pour augmenter le revenu des personnes à faible revenu. L'année dernière, le revenu net par habitant des résidants ruraux a connu sa croissance la plus rapide depuis 1985, dépassant celui des résidants urbains pour une deuxième année.

Le gouvernement central a également augmenté le salaire minimum dans tout le pays et a haussé les pensions de base des retraités d'entreprise pour une septième année.

Dans son rapport, le premier ministre Wen a dit que la Chine continuera de réformer le système de répartition des revenus, en partie en augmentant la proportion du revenu individuel dans le revenu national. « Nous améliorerons le système salarial, mettrons en place un mécanisme d'augmentations régulières des salaires et augmenterons le salaire minimum sur une base régulière », a indiqué le premier ministre Wen.

Le produit intérieur brut de la ville de Chongqing (Sud-Ouest) a doublé au cours des cinq dernières années, et ces dernières années, la municipalité a pris des mesures pour réformer le système de répartition des revenus. Celle-ci se distingue de certaines autres villes ou provinces chinoises qui ne pensent qu'à poursuivre leur croissance économique.

Selon M. Bo, l'expérience de Chongqing signifie que croissance économique rapide et répartition équitable des revenus ne se sont pas incompatibles.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 6 mars
Principales nouvelles du 6 mars
Plutôt une réforme imparfaite qu'une crise !
La victoire de Poutine devrait favoriser les relations sino-russes (COMMENTAIRE)
Deux sessions pour l'histoire…