Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 04.03.2012 11h42
Chine: nouveau programme de lutte contre le Sida

La Chine a publié une nouvelle initiative pour combattre l'épidémie de Sida. Intitulé Plan d'action pour le Sida du 12ème plan quinquennal, il s'agit de la dernière mesure du gouvernement pour combattre ce fléau.

Le projet vise à réduire le nombre de nouveau cas de Sida de 25% et à diminuer le taux de mortalité de 30% par rapport à l'année 2010. Si ces objectifs sont atteints, le nombre total de patients infectés et diagnostiqués pourrait être de moins de 1,2 million en 2015. Le plan prévoit une campagne de sensibilisation et de prévention qui toucherait 85% de la population urbaine et 80% de la population rurale.

Wu Zunyou

Directeur du Centre de contrôle et de prévention VIH/Sida

"Une caractéristique est que la plupart des nouveaux diagnostiqués ont été infectés 7 à 10 ans plus tôt. Cette proportion est passée à 28% l'an dernier contre 20% en 2008. Cela signifie que près d'un tiers des patients atteint du Sida l'a contracté plusieurs années avant de le découvrir. Un tel diagnostic tardif est un problème pour notre travail."

Pour prévenir la transmission du Sida à des stades précoces, le plan appelle également à ce que les tests de dépistage soient accessibles à 70% de la population à haut risque. On estime que la Chine compte actuellement 780 mille personnes vivant avec le virus, dont 154 mille avec le Sida. L'épidémie de Sida reste un problème grave car une proportion importante de personnes potentiellement infectées n'a pas encore été diagnostiquée. Toutefois, la discrimination et la peur d'être stigmatisés rend les gens réticents à passer les tests de dépistage et à faire appel aux services de prévention et de traitement.

Wu Zunyou

Directeur du Centre de contrôle et de prévention VIH/Sida

"Bien que la discrimination ait grandement diminué, elle existe encore."

Le plan remet en avant l'importance d'éliminer la discrimination dans toutes les couches de la société et le besoin de prendre des mesures urgentes. Interdite par la loi, la discrimination institutionnalisée, dans les hôpitaux, les écoles, les lieux de travail, ne doit pas être tolérée et doit être combattue partout où elle existe. Au-delà du traitement de la maladie, des efforts conséquents doivent être fournis pour aider les victimes à conserver leur dignité une fois que leur statut a été révélé.




Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 3 mars
Les deux sessions de l'APN et de la CCPPC : ce qui nous préoccupe et nous intéresse le plus
Manille joue à nouveau les fauteurs de troubles
Se battre pour ses droits fait partie de la vie des affaires