Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.02.2012 18h03
Le «dragons bébés boom» stimulera la consommation

C'est l'année du dragon en Chine et selon la tradition chinoise, tous les familles «souhaitent que leur enfant peuvent devenir dragon». Pour cette raison, le bébé-boom va arriver. Des experts ont prévu une augmentation de 5 % de la population de nouveau-nés pendant l'année du Dragon.

La vague des bébés pourra stimuler la consommation des enfants. «Un pot de lait en poudre coûte environ 200 yuans, et un bébé a besoin de 4 pots par mois. C'est à dire qu'il dépense 9600 yuans par an, et un million de 'bébés dragons' de plus signifient 10 milliards de yuans sur le marché de lait», a révélé un analyste.

Le prix des produits pour les bébés va augementer

Selon les recherches d'Euromonitor, en 2011, le marché chinois d'aliments pour bébés a augmenté de 22% soit 68 milliards de yuans. En 2015, ce chiffre pourrait atteindre 136 milliards de yuans et les ventes de serviettes se sont élevées à 24,3 milliards de yuans en 2011 et devraien atteindre 28,4 milliards de yuans en 2012.

Le prix des autres produits va aussi augmenter pour la même raison (bébé-boom). Au prochain printemps, les commandes des produits des nourrissons et des femmes enceintes seront en hausse de 5 à 10%.

Selon le Comité de la Population nationale et de la planification familiale, la Chine est entrée dans la 4e vague du bébé-boom commencée en 2006, soit 20 millions de bébés par an.

L'association de l'industrie des enfants a estimé que la consommation pour l'enfant dans une famille représente 30% des dépenses totales. Depuis 2000, ce marché réalise une croissance annuelle incroyable de 30%. La Chine est devenue aujourd'hui le deuxième plus grand marché, derrière les États-Unis. En 2010, la totalité des ventes a atteint 1000 milliards de yuans, et ce chiffre sera doublé en 2015.

Dans les enquêtes des principaux sites internet chinois portant sur la question «En pleine crise financière, dans vos dépenses , dans quelle domaine n'êtes-vous pas prêt à faire des sacrifices ", "les frais pour les enfants» est en tête de liste. Malgré le ralentissement économique, les parents ne veulent pas réduire l'investissement et les frais pour les enfants

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 2 février
Sélection du Renminribao du 1er février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?