Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 17.01.2012 16h49
Capture du cerveau d'un gang de voleurs
Un homme du nom de Huang (au milieu), suspecté d'une série de vols, a été capturé à Pingxiang, région autonome zhuang du Guangxi, dimanche.

Un homme qui est suspecté d'une série de vols a été capturé dimanche, dans une ville frontalière du Sud; il avait en sa possession un fusil d'assaut chargé AK-47, a déclaré la police.

Identifié par la police seulement par son nom de famille (Huang), l'homme est suspecté d'avoir organisé deux vols pendant le congé de la fête du Printemps de l'année dernière à Pingxiang, région autonome zhuang du Guangxi. Il est détenu par les autorités.

Selon la police, Huang, 33 ans, traversait la frontière du Vietnam avec le fruit de ses vols. Avec l'approche de la fête du Printemps, il est revenu ce mois-ci pour commettre de nouveaux vols.

Le 3 février, au Nouvel An chinois, Huang et un autre homme du nom de Liu sont suspectés d'avoir cambriolé une maison dans le village de Youai de Pingxiang et de s'être enfuis avec 20 000 yuans (3 166 $).

Le 26 février, Lu et un autre homme, tous les deux armés, ont volé des villageois de Zhushan, Pingxiang, a déclaré au China Daily Liu Wenjie, agent de communication au Bureau de la Sécurité publique de Chongzuo. Le Bureau de la Sécurité publique de Chongzuo est responsable des forces policières de Pingxiang.

Selon la police, Huang a de nombreux parents au Vietnam et parle couramment vietnamien. Pendant les vols, il aurait menacé les gens en vietnamien, laissant ainsi croire qu'il est étranger.

Quand il a été capturé à 2 h dimanche, il avait en sa possession un AK-47 et un pistolet Type-54, ainsi que 77 balles, a indiqué la police.

Selon la police, les autres membres du gang de Huang, Liu et Lu, ont été arrêtés en avril lors de cambriolages différents. Liu était armé d'un fusil militaire et de 54 balles, selon la police.

La contrebande d'armes est fréquente dans la ville frontalière de Chongzuo. La police a déclaré avoir confisqué 148 armes à feu, 37 709 balles et 200 kilogrammes d'explosifs dans la ville en 2011.

Six fusils militaires parmi les 148 qui ont été confisqués provenaient de l'étranger. Les autres étaient des armes maison servant pour la chasse ou pour éloigner les animaux des récoltes, a déclaré l'agent de police Liu.

Plusieurs vols à main armée ont été rapportés en Chine au cours des derniers mois.

Le 4 janvier de l'année dernière, trois policiers ont été tués lors d'un échange de coups de feu avec deux tireurs à Taian, dans la province du Shandong (Chine de l'Est).

Un fugitif qui est suspecté d'avoir tué six personnes dans la municipalité de Chongqing et dans la province du Hunan au cours des huit dernières années a tué une autre personne après que la victime a retiré 200 000 yuans d'une caisse dans une banque de Nanjing, province du Jiangsu (Chine de l'Est).

[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 16 janvier
Nouvelles principales du 16 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?