Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 04.01.2012 15h39
Les voyageurs exaspérés par les ratés du système de vente de billets de train en ligne

Les voyageurs en train qui avaient souhaité profiter du nouveau système de réservation en ligne pour leur voyage de la Fête du Printemps se sont en fin de compte retrouvés frustrés et en colère à la suite d'une paralysie du système causée par une fréquentation monstre.

Ainsi d'un étudiant de Shanghai, du nom de Yang, qui a écrit sur un forum en ligne qu'il a payé plus de 200 Yuans (32 Dollars US) pour un billet, mais que le site de réservation en ligne n'a pas réussi à faire passer sa commande. Il a essayé une deuxième fois, et il a réussi, mais il a dû payer à nouveau et devra attendre pour être remboursé.

Il n'est pas le seul dans ce cas : plus d'une dizaine de messages laissés sur des forums en ligne font état d'expériences identiques à celle du jeune Yang. Et de nombreux autres messages disent que la ligne de réservation de billets par téléphone est bien plus facile à utiliser et surtout plus fiable.

Dans le même temps, dans les gares, la foule se fait chaque jour plus nombreuse. Selon les médias chinois, le nombre de personnes qui attendent dans les gares de Guangzhou, dans la Province du Guangdong, a fortement augmenté ces derniers jours.

Le Centre de Services aux Clients des Chemins de Fer Chinois a annoncé lundi qu'il s'efforçait de résoudre le problème et qu'il procédera aux remboursements dans un délai de quinze jours ouvrés.

Un journaliste du China Daily, qui s'était connecté sur le site de réservation, www.12306.cn, lundi après-midi, a essayé de réserver un billet, mais sans succès.

Le site était manifestement plus lent qu'auparavant, et a répondu « système occupé » après qu'une commande ait été faite pour un billet de Shanghai à Guangzhou. Et toutes les tentatives ultérieures ont eu la même réponse.

« Le problème vient du fait que la politique actuelle de reservation en ligne demande aux acheteurs de payer les billets dans les vingt minutes qui ont suivi la reservation. Si le site reçoit le paiement après ce délai, le billet est remis dans le lot des invendus et mis à nouveau en vente », a précisé lundi le Ministère des Chemins de Fer.

Fan Yingshu, Directeur du Département Transports du Bureau des Chemins de Fer de Beijing, a dit vendredi lors d'une conférence de presse que ce sont des problèmes entre les banques et les plateformes de paiement qui ont causé des retards de paiement.

Afin d'éviter ce genre de problèmes, le Ministère a annoncé lundi qu'il travaillait à l'extension du délai de paiement. Des efforts sont aussi faits pour augmenter la fréquentation que le site peut supporter en accroissant son débit.

La vente de billets en ligne est un nouveau service que le Ministère a propose pour le Chunyun de cette année. Le Chunyun (春运) est une période de forts déplacements qui se situe aux alentours de la Fête du Printemps, le Nouvel An chinois, et où en général près de 2 milliards de voyages sont faits. Ce service avait pour intention d'épargner aux voyageurs la désagréable -et pas si rare- expérience d'attendre parfois toute une nuit dehors à faire la queue pour acheter un billet de train.

Mais la vulnérabilité du système est devenue un sujet sensible en ligne.
« D'abord, cette nouvelle m'a enthousiasmé, car je croyais qu'ainsi acheter des billets de train en ligne serait beaucoup plus facile. Mais il me semble à présent que cet effort, ce n'était en fait que du pipeau », a dit ainsi un internaute du nom de « Acar ».

Les responsables des chemins de fer auraient dû prévoir de construire un système plus solide, en anticipant la demande énorme à laquelle le site allait faire face, a t-il ajouté.

En plus du système de réservation de billets en ligne, le Minsitère a également lancé le système de billets dit « à nom réel » destiné à lutter contre la revente à la sauvette. Avec ce système, les passagers ne peuvent acheter qu'un seul billet par pièce d'identité, cela afin d'empêcher les revendeurs à la sauvette de stocker des billets pour les revendre ensuite.

Le système de billets à nom réel a été adopté en juin dernier pour les trains à grande vitesse. Et depuis dimanche dernier, il a été étendu à toutes les autres sortes de trains.

Afin de s'assurer que le système à nom réel est efficace dans la lutte contre les revendeurs à la sauvette durant le Chunyun, les responsables des chemins de fer ont décidé également de contrôler les cartes d'identité des possesseurs de billets à l'entrée des gares des grandes villes.

Revers de la médaille, cela fera augmenter le temps d'attente dans les gares, qui sont déjà bondées durant le Chunyun.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 décembre
Une envoyée spéciale du président chinois se rendra prochainement dans cinq pays d'Asie centrale
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis