Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 02.01.2012 13h37
Chine : un homme mort de grippe aviaire à Shenzhen

Un chauffeur d'autobus de 39 ans est mort samedi à l'hôpital après avoir été infecté par le virus de la grippe aviaire H5N1 dans la ville de Shenzhen de la province du Guangdong (sud), a annoncé le Département provincial de la santé dans un communiqué.

L'homme, dont le nom de famille est Chen, est mort de défaillance multiviscérale samedi vers 13H00, selon le département.

Les 120 autres personnes ayant eu des contacts avec la victime n'ont pas signalé de symptômes, a ajouté le département.

Chen a été hospitalisé en raison d'une fièvre le 21 décembre avant d'être testé positif au virus H5N1 dans l'arrondissement de Bao'an, à Shenzhen, à la frontière avec Hong Kong, a poursuivi le département.

Chen n'a pas eu de contact direct avec des volailles ni n'a voyagé dans d'autres villes au cours des mois précédant sa fièvre.

L'Administration générale pour le contrôle de la qualité, l'inspection et la quarantaine (AGCQIQ) a suspendu le 22 décembre l'approvisionnement de volailles vivantes vers Hong Kong en raison d'un poulet mort testé positif au virus H5N1.

La découverte du poulet infecté a incité les autorités de la santé de Hong Kong à élever le niveau de risque de la grippe aviaire d'''alerte" à "sérieux" et à abattre plus de 17 000 poulets dans le marché de volailles où la carcasse a été retrouvée.

Selon les données publiées par l'Organisation mondiale de la santé, au mois de décembre, le virus de la grippe aviaire a infecté 573 personnes à travers le monde, faisant 336 morts.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 décembre
Une envoyée spéciale du président chinois se rendra prochainement dans cinq pays d'Asie centrale
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis