Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 26.12.2011 15h15
Vers une meilleure protection législative des travailleurs migrants

En début d'année, un projet d'amendement a été déposé en vue de réformer le droit pénal chinois. Selon cette disposition réglementaire, les employeurs chinois qui retiennent de façon intentionnelle le versement des salaires de leurs employés encourent une peine de prison pouvant aller jusqu'à 7 années, accompagnée d'amendes.

Cet amendement vise à décourager les défauts de paiements de salaire, en particulier à l'encontre des travailleurs migrants, une situation devenue récurrente. Ces derniers jours, neuf ministères, y compris le Ministère de la Sécurité publique ainsi que celui des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, ont publié un communiqué commun, demandant aux gouvernements locaux d'assurer que les travailleurs migrants obtiennent leurs salaires avant la nouvelle année chinoise en vertu du calendrier lunaire.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine :lancement d'un satellite de télédétection à haute résolution
Nouvelles principales du 23 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis