Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.12.2011 14h51
Chine : la politique du deuxième enfant donne de l'espoir

Le Henan est l'une des provinces chinoises les plus peuplées, avec plus de 100 millions d'habitants. Il s'agit de la dernière province du pays à avoir, le mois dernier, assoupli la politique de l'enfant unique. En effet, dorénavant, si deux enfants uniques se marient, ils pourront avoir eux-même deux enfants. Nombreux sont ceux satisfaits par cette démarche qui permettra certainement à une société vieillissante de redevenir jeune sur le long terme.

Wang Yan, âgée de 26 ans est mariée à Wan Quan depuis moins d'un an. Tous deux originaires du Henan, ils louent maintenant un petit appartement à Beijing. Son mari, du fait de son lieu de travail éloigné, rentre habituellement tard à la maison. L'appartement deux pièces, leur coûte 2800 yuans par mois, ils prévoient d'ores et déjà leur prochain déménagement, leur bail touchant à sa fin, dans un appartement plus petit mais plus confortable, mais également plus cher.

Wang Yan

"Avoir un ou deux enfants, ce n'est pas une chose dont une politique peut décider. De nos jours, cela dépend beaucoup plus des revenus familiaux. En ce moment, mon attention se focalise davantage sur ma carrière, le prix des logements nous met également sous pression."

Wang Yan affirme que l'idéal serait d'avoir deux ou trois enfants, pour un certain équilibre. Mais elle respecte également l’opinion de son mari.

Wan Quan

"J'aimerais avoir deux enfants. Par tradition, les parents chinois désirent de nombreuses progénitures, les familles nombreuses étant un symbole de prospérité. Mais cela signifie aussi plus de responsabilité. Je dois aussi être capable de subvenir aux besoins d'un enfant voire deux. La plupart de mes anciens camarades de classe sont déjà parents, mais ils m'assurent éprouver des difficultés à assumer ce rôle, n'étant pas encore parvenu à se défaire de leur mentalité d'enfants.

Chacun d'eux étant enfant unique, le couple espère que leurs enfants seront épargnés par la solitude et la pression extrême. Ils espérent que leurs enfants bénéficieront de toutes les opportunités qu'eux-mêmes n'ont pas eu la chance de saisir. Mais faire face à la réalité reste difficile.

Avoir plus d'options possibles est sans aucun doute une excellente nouvelle. Même si ce changement d'orientation dans la politique de l'enfant unique est on ne peut plus positif, il n'a, à lui tout seul, que peu d'impact sur la vie de la plupart des jeunes parents en devenir.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le vice-Premier ministre chinois appelle à approfondir le partenariat de coopération stratégique Chine-Russie
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan