Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 09.12.2011 16h11
Les voyageurs se préparent au pic annuel

À l'approche du Nouvel An chinois, la plus grande migration annuelle du monde devrait commencer le 8 janvier, avec au moins 3,2 milliards de déplacements attendus sur une période de 40 jours.

La fête du Printemps commence le 23 janvier en 2012, et les congés officiels s'étendront du 22 au 28 janvier. Les Chinois ont pour habitude de rentrer dans leur région natale pour une réunion familiale durant cette période.

Ce pic des déplacements devrait mettre à rude épreuve le système des transports du pays, car la circulation totale entre le 8 janvier et le 16 février sera 9,1 % plus importante qu'en 2011, qui a vu 2,9 milliards de déplacements.

La plupart des gens voyageront par voie routière, avec 2,84 milliards de trajets prévus durant « la période de pointe printanière », 9,5 % de plus que l'an dernier, selon les estimations de la Commission nationale pour le développement et la réforme mardi.

Environ 235 millions de trajets seront également effectués en trains, un chiffre en croissance de 6,1 %, malgré l'ombre de la collision de deux TGV en juillet qui a fait 40 morts.

En outre, 34,88 millions de déplacements seront effectués en avion, soit une augmentation de 7 %, et 43,5 millions de personnes devraient voyager par bateau.

Les passagers endureront certainement les mêmes difficultés pour obtenir des billets, en particulier aux gares ferroviaires, où de longues files d'attente sont attendues.

Afin de soulager la congestion, le ministère des Chemins de fer a annoncé que tous les billets seraient disponibles en ligne d'ici à la fin de l'année.

Feng Xiao, fonctionnaire de 23 ans en poste à Beijing, explique qu'elle essaiera d'acheter un billet de TGV vers sa ville natale dans la province du Shandong en ligne plutôt que de faire la queue pendant des heures devant une gare. « J'ai testé le système de vente en ligne plus tôt cette année et c'était pratique », affirme-t-elle.

Cependant, elle admet que le service sur Internet est encore peu susceptible de résoudre l'énorme demande de billets. « S'il n'y a pas suffisamment de trains durant la période de pointe, il sera quand même difficile d'obtenir un billet, même avec le système en ligne. Je devrai me préparer à des heures passées à rafraîchir la page du site de vente », ajoute-t-elle.

D'autres s'inquiètent du voyage en lui-même, car ils savent par expérience que celui-ci peut tourner en cauchemar.

Ouyang Yuanhua, étudiante de 23 ans en licence à l'Université Fudan de Shanghai, indique qu'elle hait cette « horrible » période de pointe de la fête du Printemps depuis son entrée à l'université. « Il y a tellement de gens dans les voitures bondées que parfois mes pieds ne touchent pas le sol », confie Ouyang, qui vient de Ji'an dans la province du Jiangxi.

« Si un TGV dessert ma ville natale dans le futur, le pic annuel sera moins une torture », conclut-elle.

Chen Shuying et Jin Huiyu ont contribué à ce reportage.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et l'Islande se félicitent pour 40 ans de bonnes relations diplomatiques
Nouvelles principales du 9 décembre
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan