Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.12.2011 08h56
Le gouvernement continue d'accorder des subventions aux sinistrés après le séisme majeur de Yushu dans le Qinghai

Selon des responsables locaux, le gouvernement de la province du Qinghai (nord-ouest) a alloué 160 millions de yuans de subventions en faveur des 198 000 sinistrés du puissant séisme vivant toujours sous des tentes, afin de les aider à passer l'hiver.

Un tremblement de terre d'une magnitude de 7,1 degrés avait secoué le 14 avril 2010 la préfecture de Yushu dans le Qinghai, faisant plus de 2 200 morts et provoquant la destruction des milliers d'habitations.

Le gouvernement central a débloqué un total de 32 milliards de yuans (4,7 milliards de dollars) pour la reconstruction de Yushu, et les travaux devraient durer trois ans.

En ce début de deuxième hiver sur le Plateau Qinghai-Tibet se situant à 4 000 m d'altitude, les travailleurs et bénévoles venus des quatre coins du pays pour aider à la reconstruction de Yushu ont achevé 77% d'un total de 37 764 maisons en dur, chiffre fixé pour le programme de reconstruction de cette année.

La plupart des nouvelles habitations construites dans le style tibétain local n'ont encore ni eau potable, électricité ou chauffage, les infrastructures nécessaires étant toujours en cours de construction.

"Les températures à l'intérieur sont glaciales. Nous souffrons du froid même couverts de cinq couettes", dit Sonam Lanze, un sinistré du séisme dans la ville de Gyegu, région la plus touchée par la secousse.

La période hivernale dure longtemps à Yushu, débutant en octobre et s'achevant en mai. Les constructions du projets sont généralement suspendues durant l'hiver dans la région du Plateau.

Le gouvernement provincial a distribué durant le week-end 810 yuans en espèces à chaque sinistré pour l'aider à faire face à l'hiver.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Arrivée de deux pandas géants en Grande-Bretagne
Il nous faut observer avec sang-froid l'escalade du tapage anti-chinois déclenché par Washington
La Chine se tourne aussi maintenant vers la fabrication de vin à Bordeaux...
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre