Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.11.2011 08h12
Chine : le bilan s'alourdit à neuf morts à la suite d'un glissement de terrain provoqué par une exploitation minière illégale

Le bilan d'un glissement de terrain survenu samedi dernier dans la région autonome Zhuang du Guangxi (sud de la Chine) s'est alourdi à neuf morts après que deux autres corps aient été découverts lundi après-midi, ont déclaré mardi les autorités locales.

Le glissement de terrain, provoqué par l'exploitation illégale d'une mine de terres rares, s'est produit le 26 novembre vers 15h30, près d'un village dans le district de Cangwu, a annoncé plus tôt un porte-parole du gouvernement de ce district.

Un suspect arrêté par la police pour son implication dans l'exploitation illégale de la mine, a confirmé que sept personnes avaient été ensevelies, a fait savoir le porte-parole.

Malgré la découverte des corps de sept victimes lundi matin, l'équipe de secours a poursuivi ses recherches, après avoir été informée par certaines familles de victimes que davantage de personnes étaient susceptibles d'avoir été enterrées.

Les opérations de secours se sont achevées mardi matin.

Trois autres mineurs détenus ont indiqué qu'ils se sont servis de solutions chimiques dans les trous qu'ils avaient creusés sur une colline, espérant ainsi pouvoir trouver des terres rares, a-t-on appris de la police locale.

Des enquêtes préliminaires suggèrent que c'est cette activité dévastatrice pour la terre meuble de la montagne qui a entraîné l'accident.

Les terres rares sont des métaux essentiels pour la fabrication d'une large gamme de produits sophistiqués, tels que les téléphones mobiles, les éoliennes, les batteries de voitures électriques et les missiles.

La Chine produit actuellement plus de 90% des terres rares du monde, mais ses réserves de terres rares ne représentent qu'un tiers des réserves mondiales.

Le pays a suspendu la délivrance de nouvelles licences pour la prospection et l'exploitation des terres rares, imposé des plafonds de production et des quotas d'exportation, et annoncé un durcissement des normes environnementales pour la production des terres rares, afin de limiter les dégâts environnementaux et protéger les ressources.

En dépit du contrôle du gouvernement, l'exploitation illégale reste active, en raison des profits générés par la hausse du prix des terres rares.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Gouvernement chinois souhaite apaiser les craintes des entreprises étrangères
Nouvelles principales du 29 novembre
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie
Pour faire entrer l'Afrique dans le futur...
Routes chinoises : à quand la fin du massacre ?