Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 21.11.2011 13h39
Un petit besoin pressant ? Votre téléphone vous dira bientôt où aller...

Cao Hui dit qu'elle aime vraiment traîner dans les prospères rues commerçantes de la capitale, mais voilà : elle a souvent beaucoup de mal à trouver des toilettes publiques pratiques.

« C'est trop difficile de trouver des toilettes dans les centres commerciaux, et vous ne pouvez pas imaginer à quel point la queue est longue », dit cette jeune fonctionnaire âgée de 25 ans. « Et c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin ».

Mais heureusement pour elle, son problème pourrait être résolu dans les quatre ans qui viennent avec l'introduction d'un service de messages par téléphone qui lui dira où se trouvent les toilettes les plus proches.

Les messages donneront en effet l'endroit et le chemin pour accéder aux toilettes publiques les plus proches des sites touristiques ou des zones du centre-ville, a dit dimanche au China Daily Xie Guomin, Directeur de la division de la propreté environnementale à la Commission Municipale de l'Administration de la Ville de Beijing.

« Les mesures spécifiques destinées à localiser la position des touristes, l'expéditeur et les moyens de délivrance du message font encore l'objet de réflexions », a t-il dit.

Cependant, certains experts pensent que cette idée n'est pas viable.

« Sur le principe, c'est bien, mais ça sera difficile à mettre en oeuvre », dit ainsi Jiang Zhongguang, professeur de planification urbaine à l'Université d'Ingénierie Civile et d'Architecture de Beijing.

Ce qui est le plus urgent pour les autorités, dit-il, c'est de prévoir correctement et de déplacer les toilettes publiques, au lieu de dépendre un peu trop d'une idée, fût-elle attirante.

Il a également conseillé que certains établissements ouverts au public, comme les banques et les sociétés d'assurance, ouvrent leurs toilettes au public, ce qui permettrait de contribuer à éviter des investissements redondants dans des installations publiques.

Sun Yue, une employée d'une agence de tourisme locale, âgée de 24 ans, abonde dans le sens des remarques du Professeur Jiang et trouve l'idée du texto peu pratique.

« Si je me retrouve en train de chercher des toilettes sans pouvoir attendre plus longtemps, je pense que j'aurai autre chose à faire que de consulter mon téléphone », dit-elle, ajoutant que ce genre de messages pourrait devenir une sorte de pourriel, puisqu'ils pourraient « débarquer sur mon téléphone mobile », même si on n'a pas besoin de trouver des toilettes publiques.

Yi Shenghua, avocat au Cabinet Yingke Law Firm, a quant à lui fait part de ses inquiétudes, pensant que ce service, « dont l'intention est louable », puisse finir par empiéter sur la vie privée des gens et conduise à une mauvaise utilisation possible des informations privées.

Selon les lois actuellement en vigueur, seules les autorités chargées de la sécurité publique peuvent surveiller la position exacte de tout un chacun en utilisant les systèmes de positionnement global (GPS), a ajouté Me Yi.

« Aussi la commission n'a t-elle absolument pas le droit de déterminer où les habitants ou les touristes se trouvent », a t-il dit.

En octobre dernier, un groupe de développeurs d'applications sur smartphones de Nanjing, dans la Province du Jiangsu, a développé un programme GPS permettant de localiser les toilettes publiques les plus proches dans plus de vingt villes du pays. Et ce programme a d'ores et déjà été téléchargé par de nombreux utilisateurs de smartphones.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois arrive à Bali pour les réunions des dirigeants de l'Asie de l'Est
Nouvelles principales du 16 novembre
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis